A mesure qu’Internet se densifie, les sites Web sont plus lourds et consomment toujours plus de données pour être chargés. Xiaomi qui a fait du matériel son fer de lance se tourne désormais vers le logiciel. Outre son système d’exploitation basé sur Android, MIUI, le géant chinois Xiaomi vient de dévoiler Mint Browser, un navigateur internet hautement sobre et léger. Cerise sur le gâteau, ce dernier ne consomme que très peu de données.

Ultra-léger, même à l’installation

L’une des choses frappantes lorsqu’on consulte la fiche application de Xiaomi Mint Browser sur le Google Play, c’est le poids de l’application. Elle ne pèse somme toute que près de 7 Mo. Ce qui est un excellent point dans la mesure où cette donnée nous fait comprendre que Xiaomi n’a mis que le strict minimum, l’essentiel en matière de fonctionnalités, dans son application.

Télécharger et installer Xiaomi Mint Browser – Crédits photo : TechGuru

Le téléchargement se fait rapidement et l’installation aussi. Il s’agit bien d’une application reconnue par Google, pas besoin donc de la télécharger sur une plateforme alternative. Une simple recherche avec pour mot-clé Xiaomi Mint Browser suffira.


Une interface assez sobre et travaillée

Une fois l’installation achevée et l’application lancée, Mint Browser laisse apparaitre une interface assez minimaliste. Une barre de recherche ou de saisie des URLs sur fond blanc au sein duquel on aperçoit les icônes des principales plateformes qui assurent le fonctionnement d’Internet. Google en tête.

Interface de Xiaomi Mint Browser – Crédits photo : TechGuru

Alors qu’on aurait pu s’attendre à des résultats assez mitigés en matière de chargement de pages Web, l’application est arrimée aux standards les plus récents du Web. HTML6 et CSS4 en tête.

Le site TechGuru ouvert sur Xiaomi Mint Browser – Crédits photo : TechGuru

En matière de vitesse de chargement, l’application a affiché TechGuru en moins de 2 secondes. En somme, Xiaomi Mint Browser n’a absolument rien à envier à Mozilla Firefox, Google Chrome ou Opera sur smartphone.

D’autant plus que l’application respecte davantage votre vie privée que les concurrents sus cités. Elle demande en effet la permission pour user de votre repertoire, de votre caméra ou votre micro. Un refus de votre part coupe tout accès aux périphériques de votre smartphone à l’application. Y compris la géolocalisation.

Source :

Google News