Le succès des réseaux sociaux est tel qu’on compte désormais plus de 2,5 milliards d’utilisateurs uniques toutes plateformes confondues. Bien qu’ils fussent créés pour faciliter la mise en contact d’usagers de la toile, les réseaux sociaux connaissent leur lot de déboires. Notamment lié au fait qu’ils fournissent un certain anonymat à leurs utilisateurs. En France, les députés LREM songent à l’instauration d’une mesure visant à imposer la présentation d’une pièce d’identité lors de la création de compte.

Les réseaux sociaux hors contrôle ?

Trois députés LREM militent en ce moment pour une meilleure régulation des réseaux sociaux.

L’objectif visé est surtout de faciliter l’identification par les pouvoirs publics des utilisateurs qui se cachent souvent derrière de faux comptes et de faux noms ou pseudonymes pour commettre des forfaits plus ou moins graves. Les réseaux sociaux sont en effet énormément cités dans les sujets d’actualité comme vecteurs de fausses informations. Ce qui s’est notamment illustré au décours des multiples crises qui ont marqué la France entre 2015 et aujourd’hui.

Fake News – Crédits photo : Pixabay

Dernière polémique en date et liée aux réseaux sociaux, la prise à partie du chanteur Bilal Hassani qui a été désigné pour représenter la France à l’Eurovision 2019. Ce dernier, d’orientation homosexuelle, a reçu de nombreux messages de menace et harcèlement sur Twitter et Facebook.

Une pièce d’identité pour ouvrir un compte sur Twitter ou Facebook

Sous couvert d’un pseudo-anonymat de nombreuses personnes se livrent à des séances de lynchage sur les réseaux sociaux. Prenant à partie des usagers plus vulnérables, dont font partie les membres de « minorités ».

L’objectif visé par la mesure soutenue par trois députés LREM – Raphaël Gérard, Laurence Vanceunebrock-Mialon et Gabriel Serville – (qui ont adressé une lettre conjointe à ce sujet au secrétaire d’État au Numérique Mounir Mahjoubi) est de permettre que des faits comme ceux survenus suite à la nomination de Bilal Hassani puissent aboutir à des poursuites envers une personne formellement identifiée.

Source :

PhonAndroid

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here