La délicate situation de Huawei n’est plus un secret pour personne, à l’heure où la firme cherche des solutions pour contrer les sanctions américaines lui interdisant l’accès au marché américain. Parmi ces solutions en cours de gestation on compte notamment HongMeng OS qui n’est autre que le système d’exploitation mobile maison de Huawei. Nous en savons un peu plus à son sujet désormais.

Attendu pour la fin d’année

De nombreuses rumeurs mentionnent le lancement prochain de l’OS maison du chinois. Le journal Caijng par exemple prédit un lancement au plus tôt cet automne, et au plus tard début 2020.

Huawei vs Donald Trump – Crédits photo : YouTube

Cependant, suite à l’interdiction d’user des services de Google, Huawei a introduit un recours qui lui a accordé un moratoire de 3 mois ou 90 jours afin de se conformer aux décisions de l’administration américaine. Le délai des 3 mois sera écoulé net au début de l’automne.

Les apps Android pourraient tourner sur HongMeng OS sans anicroche

Bien que HongMeng OS ne soit en rien lié à Android (il s’agit d’un OS bâti depuis zéro, il n’emprunte donc pas de code à Android), les apps tournant sous l’OS de Google devraient être à même d’être exécutées depuis des appareils sous l’OS de Huawei.

Il subsiste cependant la question des apps américaines

Comme vous le savez certainement le décret de Donald Trump empêche d’une part Huawei et ses 70 filiales de commercer avec les États-Unis, d’autre part celui-ci interdit aux entreprises américaines de traiter avec Huawei.

Le Huawei P30 Pro – Crédits photo : YouTube

En somme, les éditeurs des apps telles que Instagram, Facebook, WhatsApp, Messenger, Twitter, Twitch ou Tinder ne pourront pas signer de certificat à Huawei en vue de leur utilisation sur les smartphones Huawei. La solution consiste à user de leurs pendants chinois.

Cependant peu sont ceux enclins à passer de WhatsApp à WeChat juste afin de pouvoir continuer à utiliser un smartphone Huawei. Il en va de même pour Weibo le Twitter chinois.

Source :

FrAndroid

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here