Samsung a de tous temps également été un fabricant d’ordinateurs portables. Cependant depuis l’avènement des ultra-portables la firme se fait plus discrète, peinant à réellement proposer un produit fracassant et sortant des codes habituels du segment de niche créé par Intel. Pour sa grande première dans le segment des Ultrabook, la firme sud-coréenne claque un cinglant Galaxy Book S bardé d’autonomie, propulsé par un Snapdragon de Qualcomm et installé sous Windows 10. Rien que ça.

Galaxy Book S : tout est dans la finesse et le design

Les précédents ordinateurs de Samsung on longtemps péché par leur design. Peu évolutifs et parfois moqués de copie vis à vis d’une certaine marque à la Pomme, le témoin est désormais passé à Microsoft, dont le Surface Laptop a inspiré jusqu’à preuve du contraire, le Galaxy Book S de Samsung.

Le Galaxy Book S – Crédits photo : TechGuru

Ainsi, on retrouve une machine très sobre et épurée, qui ne fait d’ailleurs que 305.2 x 203.2 x 6.2-11.8 mm avec justement un poids d’à peine 950 grammes. Très fine donc, elle n’est cependant dénué d’intérêt sur le plan des spécifications, comme vous pourrez l’apprendre au travers de notre rubrique ci-dessous consacrée à sa fiche technique complète.


Galaxy Book S : la fiche technique complète et détaillée

Le Galaxy Book S est animé par un processeur Qualcomm Snapdragon 8cx. Doté de huit cœurs, ce processeur de 64 bits est d’après son concepteur comparable au niveau des performances à un Intel Core i5. Cela reste encore à prouver, même si les CPU ARM ont depuis quelques générations la réputation d’être de sérieux challengers aux puces basées sur l’architecture Tic-Toc du fondeur de Santa Clara.

On y retrouve d’ailleurs pas moins de 8 Go de mémoire vive et au choix 256 ou 512 Go de stockage interne. Côté écran, Samsung a prévu une dalle tactile FHD TFT au format 16 : 9 de 13,3 pouces, définie en 1 920 x 1 080 pixels. Mais une fois de plus, la partie la plus intéressante au sujet de cette machine se trouve un peu plus bas.

Petit aperçu du Galaxy Book S de Samsung – Crédits photo : Samsung

En effet, la grosse particularité du Galaxy Book S est son autonomie annoncée. De 23 heures, elle bat à plates coutures la quasi-totalité des machines disponibles sur le marché jusqu’à lors sur le terrain de l’autonomie. Finesse oblige, ses connecteurs externes sont plutôt limités. On y retrouve notamment cependant Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac (2.4/5GHz), Bluetooth v 5.0, 2 x USB Type-C, GPS, Galileo, Glonass et BeiDou.

Notez enfin que cet Ultrabook embarque un capteur d’empreintes digitales, mais également un rétroéclairage LED des touches du clavier. Pour un prix fixé à 1 000 euros… pas sûr qu’il trouve aisément preneur… un peu comme les Galaxy S et Note de Samsung.