Des chercheurs ont créé récemment un petit robot de la taille d’un timbre-poste. Fin et rapide, ses déplacements ne sont pas sans rappeler ceux d’un cafard. Cependant, à la différence de ces insectes nuisibles, ce minuscule robot continue de fonctionner même après avoir été écrasé.

Un petit robot quasi indestructible

Les chercheurs de l’Université de Berkeley en Californie se sont inspirés du cafard pour créer leur dernier modèle de robot robuste. Ce dernier peut continuer à fonctionner, même après avoir été écrasé avec le pied.

Vidéo de présentation du robot cafard, proposée par les chercheurs de l’Université de Berkeley – Californie



Il est composé — entre autres — principalement d’une fine feuille de polyfluorure de vinylidène résistante et de petites « pattes » qui permettent au robot de se déplacer en sautillant.

Il pourrait être utilisé pendant les opérations de secours

Le robot se déplace à hauteur de 20 fois sa taille par seconde. Il est également capable de soulever une cacahuète, soit six fois son poids. Actuellement, les chercheurs ont mis au point le robot insecte le plus rapide de sa catégorie. Après quelques ajustements et l’installation d’une « patte » supplémentaire, ces derniers ont réussi multiplier par trois la vitesse de déplacement.

Le principal avantage de ce robot cafard est de pouvoir se déplacer dans des espaces extrêmement réduits. Des zones dans lesquelles il serait même impossible de passer un petit tuyau. L’objectif est de pouvoir, à terme, utiliser ce petit type de robot dans des missions de secourisme. Par exemple, il pourrait se faufiler dans les décombres d’un bâtiment effondré pour aller à la recherche de potentiels survivants.

L’équipe travaille actuellement à faire fonctionner son dernier bébé avec une batterie (au lieu d’un fil électrique) et un capteur de gaz pour détecter les émanations toxiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here