Il y a quelques années, personne n’aurait cru ça possible et pourtant, un pirate a réussi à infecter un ordinateur en faisant passer un virus par un câble de rechargement de téléphone.

La faute aux prises standardisées

Aujourd’hui, la grande majorité des utilisateurs utilisent deux types de prise standardisée pour leur téléphone. Il y a le Lightning de chez Apple et le USB B ou C pour les autres utilisateurs. Cette standardisation a eu l’effet positif de pouvoir permettre aux consommateurs de trouver facilement un autre chargeur en cas d’oubli, de perte ou d’endommagement de chargeur.

kropekk_pl – Pixabay

Cependant, Charles Henderson, directeur du service X-Force Red chez IBM Security, met en garde contre cette tendance qu’on les gens d’utiliser un peu n’importe quel chargeur. Aujourd’hui, des hackeurs peuvent implanter des virus dans les minuscules circuits électroniques.

Une simple connexion pour prendre le contrôle d’un appareil

Lors de la conférence DEF CON à Las Vegas, un pirate a montré avec un simple câble Lightning (Apple) une seule connexion permettait de prendre le contrôle d’un iPod, branché lui-même à un ordinateur Mac. Avec cet unique contact, il a pu infecter l’ordinateur et en faire ce qu’il voulait.
Une fois à l’intérieur, il a lancé une commande effaçant toute trace du malware. De ce fait, une victime pourrait ne pas se rendre compte du tout que quelqu’un peut avoir accès à toutes ses données.

Charles Henderson met également en garde contre les bornes de rechargement gratuites dans les gares et les aéroports. Si vous amenez votre proche chargeur, il ne devrait pas y avoir de problème, mais certaines bornes proposent directement des prises USB. Or, personne ne sait quelle personne a pu se connecter avant votre arrivée. Donc prudence !

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici