Apple a finalement levé le voile sur le MacBook Pro 16 pouces qui fut l’objet de tant de rumeurs depuis le début de l’année. Après des dizaines de croquis, de rendus 3D et d’indiscrétions au sujet de cette machine, elle est désormais officielle et comporte d’innombrables points positifs. Mais aussi des points négatifs bien évidemment. Nous faisons le point.

Quels aménagements esthétiques ?

Apple a en 2016 inauguré un nouveau design pour son MacBook Pro. Cette année la firme lèche un peu plus le design de son ordinateur portable en lui adjoignant notamment un écran presque dépourvu de bordures.

Le nouveau MacBook Pro 16 pouces – Crédits photo : YouTube

C’est à peu près la seule chose à se mettre sous la dent au sujet de l’apparence du MacBook Pro 16 pouces.

Sous le capot du MBK Pro 16 pouces, les points positifs

D’après les informations mises à disposition de la clientèle par Apple, le MacBook Pro 16 pouces est équipé de pas mal de points positifs. Notamment son processeur enfin de 9e génération et équipé de 8 coeurs + la possibilité de turbo-booster tout ça jusqu’à 5 Ghz. Côté RAM on a droit à 8 Go de base avec possibilité d’étendre le tout jusqu’à 64 Go.

Le stockage toujours de type SSD et non plus FusionDrive, est assuré par une unité de 512 Go de base. Avec possibilité d’extension jusqu’à 8 To. C’est et ce n’est absolument pas fini puisque même côté GPU il est question pour Apple de faire passer un message clair à la concurrence : un GPU Radeon Pro 5000M gravé en 7 nm qui cumule 8 Go de VRAM. L’écran gagne également en prestance grâce à une définition Rétina remise au goût du jour : 3 072 x 1 920 pixels pour 226 ppp de densité.

Enfin, Apple annonce 11 heures d’autonomie grâce à une batterie de 100 Wh. Deux bonnes nouvelles clôturent cette partie des points positifs. Notamment l’installation de 6 haut-parleurs qui jouissent en plus d’une profondeur de caisse donnant l’impression d’avoir affaire à un caisson de basse. Et pour finir : le clavier en papillon est remplacé par un clavier en ciseaux.

Pour rappel les anciens MacBook et MacBook Pro étaient pourvus de claviers en ciseaux. C’est en 2016 que la Pomme les remplaça suite au lancement du MacBook Pro nouvelle-génération, par des claviers en papillon. Ceux-ci n’ont jamais réussi à s’imposer. D’où ce retro-pédalage trois années après.

Source :

BFMTV

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici