Huawei est bien en place dans le collimateur de l’administration américaine. Et la firme chinoise n’est pas prête d’en sortir dans la mesure où Donald Trump désormais renforcé après sa victoire éclatante au procès en destitution a annoncé son intention de renforcer les sanctions contre Huawei. En réponse, un consortium d’entreprises chinoises vient d’être mis sur pied par Xiaomi, Huawei, Oppo et Vivo en vue de proposer une alternative viable au Google Play Store. Nous faisons le point.

Les marques chinoises prédisent leur avenir

La situation du géant chinois Huawei n’a rien d’exceptionnel dans la mesure où cela aurait pu arriver à n’importe quel fabricant de smartphones chinois. Du coup, prédiction des sanctions probables dont ils pourraient faire face dans le futur, des constructeurs chinois ont décidé de mettre sur pied une alliance stratégique en vue de se passer à termes du Play Store de Google.

Friendly Google Play

En effet, le fait que Huawei se retrouve dans la liste noire de l’administration américaine est clairement la raison pour laquelle la firme n’a plus l’autorisation de commercer ou user de technologies ou brevets émanant d’entreprises américaines ou de leurs partenaires.

On peut notamment citer son éviction du cercle des fabricants pouvant installer les Google Mobile Services (Gmail, YouTube et compagnie) sur leurs smartphones. Bien qu’ils soient en bonne grâce pour l’instant, rien ne présuppose que les confrères chinois de Huawei ne seront pas mangés à la même sauce dans les jours prochains. Raison pour laquelle pour anticiper ce dessein, Huawei, Xiaomi, Oppo et Vivo, quatre des poids lourds tech et phone chinois ont mis sur pied la GDSA, une sorte d’alternative au Google Play Store.

La GDSA, alternative au Play Store

Comme l’annonce la plateforme Reuters, les quatre entreprises auraient signé un accord de partenariat visant à mettre en place la GDSA.

Le logo de la GDSA – Crédits photo : Huawei

Une sorte de plateforme facilitant le téléchargement des applications des développeurs tiers vers les stores applicatifs des marques sus-citées.

Source :

Reuters

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici