Les actus, les coups de cœur, les découvertes, les goûts personnels, c’est un peu tout ça une playlist.

St. Vincent – Prince Johnny de “St. Vincent”


Annie Clark, alias St. Vincent s’est déjà faite connaitre par ses qualités de compositeur et surtout cette habileté à disséquer la musique pop pour en restituer son essence, la mélodie et l’émotion. L’album éponyme est de loin son meilleur à ce jour, en témoigne ce Prince Johnny envoûtant.

Idlewild – Collect Yourself de “Everything Ever Written”


Il y a un petit quelque chose des Grateful Dead dans cet album, le septième pour le groupe écossais Idlewild. Ce nouvel effort est déjà accueilli comme leur meilleur album, une évolution constante et une créativité sans cesse renouvelée, la fraîcheur et l’authenticité comme marque de fabrique.

Estelle – Conqueror de “True Romance”


American Boy a cartonné, c’était en 2008, un tube planétaire en collaboration avec Kanye West. Depuis l’attention est quelque peu retombée autour d’Estelle; pas de Kanye sur ce quatrième album, mais des titres puissants. Le concept autour des paroles retrace les différentes étapes d’une relation, une vraie romance.

Imagine Dragons – Shots de “Smoke + Mirrors”


Imagine Dragons a connu un succès démesuré, une progression exponentielle sur un laps de temps équivalent à la durée de vie d’un album, un sans-faute. Pourtant ici pas de surenchère autour du sexe ou de la drogue, pas de comportements de divas pour attirer l’attention, un savoir-composer tout simplement magnifique.

Pelican – The Cliff de “The Cliff”


Pelican, c’est la musique rock élevée au rang d’art, épurée de la voix et des mots, simplement des instruments à l’unisson créant une ambiance lourde, chaotique, reconnaissable entre toute : la sortie d’un nouvel EP “The Cliff” est une bonne opportunité de découvrir un autre rock.