PARTAGER

Quand les réalisateurs de cinéma s’essayent aux clips musicaux

Les mondes de la musique et du cinéma sont étroitement liés l’un à l’autre, chacun se servant du talent du voisin pour sublimer son propre travail. La musique rend hommage au cinéma et vice versa. Aujourd’hui Toolito a voulu montrer une partie de cette relation très peu mise en lumière, la collaboration entre des musiciens et un réalisateur célèbre pour le besoin d’un clip musical. Le nombre de réalisateurs connus s’étant essayé à l’exercice dépassent de loin ce que nous imaginions, et si certains sont déjà reconnus pour leur travail musical comme David Fincher, d’autres ont été oubliés par le temps et la massification des vidéos musicales. Pourtant, engager un réalisateur semble être une excellente solution pour mettre en image la musique, pour créer une atmosphère, une sorte de symbolisme autour de la vidéo. Voici pour vous une sélection des 20 meilleurs clips dirigés par des réalisateurs célèbres, la gloire pour quelques-uns, un moment de honte à oublier pour les moins mélomanes.

Destiny’s Child – Independent Women Pt. 1, réalisé par Francis Lawrence

Francis Lawrence est la nouvelle coqueluche des pré-ados, le succès mondial de la franchise Hunger Games n’y est certainement pas étranger. Mais avant de devenir le nouveau symbole du Hollywood triomphant, Lawrence a fait ses armes dans l’industrie musicale, et le moins que l’on puisse dire est que le cv est impressionnant: Rihanna, Britney Spears, Black Eyed Peas etc, etc.

Red Hot Chili Peppers – Under The Bridge, réalisé par Gus Van Sant

Voilà la première grosse surprise de ce classement, en effet, comment imaginer qu’un puriste comme l’est le réalisateur Américain Gus Van Sant puisse faire du clip ? Alors qu’en réalité, le monsieur a travaillé avec David Bowie, Tracy Chapman, Elton John et bien d’autres comme les Red Hot. La vidéo comme la chanson n’a pas vieillit d’un iota, la rencontre des atypiques.

Martini Ranch – Reach, réalisé par James Cameron

Malgré le statut actuel de James Cameron, il est vraiment difficile ne pas taper une bonne barre de rire devant ce clip, comment dire, en carton. En même temps, la musique n’aide pas vraiment à garder son sérieux: une sorte d’opéra rock en plein Far West, bref un concept à lui seul. Au-delà de la franche rigolade, le jeune Cameron montre beaucoup de virtuosité dans la réalisation.

Coolio – Gangsta’s Paradise, réalisé par Antoine Fuqua

Avec cette chanson, Coolio a réussi à placer le gangsta rap à un niveau mainstream, grâce à des paroles pertinentes et un beat contagieux. À l’époque le réalisateur du clip n’est pas encore connu, mais quelques productions musclées vont rapidement l’aider à gravir les échelons vers le succès: Training Day, L’Elite de Brooklyn et La Chute de la Maison Blanche notamment.

The White Stripes – I Just Don’t Know […], réalisé par Sofia Coppola

Coppola avait déjà prêté son regard à différents artistes avant les White Stripes, sa collaboration la plus prestigieuse étant celle avec Madonna. Cependant son travail n’aura jamais été aussi bon qu’avec ce clip des White Stripes. Le résultat est plutôt agréable, une vision relativement érotique de la femme, qui se déhanche sur les rythmes saccadés de cette reprise de Dusty Springfield.