PARTAGER

Logbar, une étrange start-up japonaise a fait le buzz durant le CES 2016, en présentant le tout premier traducteur instantané de poche au monde !

À l’heure où les continents sont devenus plus proches en raison de la mondialisation, il est courant de se déplacer dans des pays exotiques dont on ignore le plus souvent la langue. Comment commander un jus de coco ou tout simplement demander son chemin vers la plage sur Tahiti par exemple, sans savoir parler l’hawaïen ? Si le produit présenté par la jeune start-up n’en est pas encore à ce niveau, elle s’y rapproche grandement, en proposant le tout premier traducteur instantané de poche, le iLi.

Trois langues pour un début !

Permettant de traduire instantanément des phrases en langue en étrangère pour faciliter la communication durant les déplacements, le iLi se présente sous forme d’un minuscule boitier que l’on peut tel un pendentif, accrocher au cou.

Actuellement capable de traduire des phrases en trois langues officielles, dont l’anglais, le mandarin et le japonais, la firme à l’origine de ce produit original ambitionne de porter la quasi totalité des langues officielles couramment employées dans le monde. Elle prévoit pour ce faire de mettre à disposition de son hypothétique communauté d’utilisateurs des packs de langues, en mentionnant avec le sourire aux journalistes français sur place, que la langue de Molière sera l’une de celles déployées très prochainement dans la seconde itération de son dispositif.

D’un fonctionnement relativement simple, il suffit pour traduire les phrases souhaitées, de presser le bouton central situé sur la face avant et de parler dans le micro comme l’explique BFMTV. Une fois la prononciation achevée, iLi restitue les phares dans la langue désignée, au travers d’un minuscule haut-parleur.

Fonctionnalités secondaires, disponibilité et prix

Doué d’une batterie non amovible mais rechargeable par USB, iLi est capable de tenir un sacré bout de temps avant de passer par la case recharge. De plus, le traducteur n’a nul besoin d’une connexion à Internet active, puisque les dictionnaires et packs de langues sont stockés en local.

Annoncé à la commercialisation courant juillet, iLi sera facturé environ 300 dollars.