PARTAGER

Premier smartphone équipé d’Android Oreo, le Pixel 2 de Google (et le Pixel 2 XL) connaît des débuts quelques peu difficiles.

La qualité du Pixel 2 de Google ne convainc pas

Victime de problèmes de différentes natures, le Smartphone de Google pourtant si prometteur, peine à convaincre. Les exemplaires de test reçus par les rédaction américaines présentent déjà des problèmes techniques. Certains exemplaires mis en route il y a de cela quelques semaines, souffrent déjà d’un syndrome de “burn-in” (ou marquage). L’effet publicitaire en prend, bien évidemment, un sacré coup.

De plus, les utilisateurs et testeurs dénoncent une très mauvaise colorimétrie de l’écran du Smartphone proposé par Google. Non seulement les couleurs sont décevantes, mais quand on sait que c’est LG qui se cache derrière la production du Pixel 2, et qu’Apple à l’intention d’équiper ses prochains téléphones avec ces écrans AMOLED (P-OLED exactement), le constat a de quoi faire peur.

Le tweet d’un utilisateur du Pixel 2 :

Google tente de corriger le tir

Par ailleurs, certains usagers ont remarqué un bruit anormal durant les appels ainsi qu’une connexion Bluetooth de l’appareil de mauvaise qualité. Non seulement la qualité n’est pas au rendez-vous, mais certains utilisateurs vont encore être déçus. Google a annoncé à ses clients que la livraison de leurs commandes pourrait avoir du retard. Un retard de plusieurs semaines, voire de quelques mois pour certains.

Afin d’atténuer cette réaction vive à l’encontre de son Smartphone, Google réagit et tente de limiter les dégâts. Le prix de certains accessoires sont revus à la baisse. La firme redouble d’efforts pour mettre le doigt sur les causes des problèmes d’écran et de la mauvaise qualité de certains des composants du Pixel 2. Il s’avère Google aurait probablement mal calibré la couleur de ses écrans. Malgré tout, ce n’est pas la firme américaine mais bien le constructeur coréen LG qui serait à l’origine des défaillances majeures de l’écran du Smartphone.