PARTAGER

C’est la semaine dernière que Nintendo a lancé le jeu mobile Animal Crossing Pocket. Juste une semaine après, Sensor Tower fait savoir qu’en combinant App Store et Google Play, le jeu dépasse déjà les 15 millions de téléchargements. Il s’agit là du troisième jeu de Nintendo après Super Nintendo Run et Fire Emblem Heroes.

Les raisons d’une telle frénésie

Animal Crossing s’adresse à un public jeune. Avec lui, plus besoin de sortir camper alors qu’il est désormais possible de le faire sur votre Smartphone. Téléchargeable gratuitement, on se laisse facilement embarquer par le jeu. Ses illustrateurs et dessinateurs ont bien travaillé en proposant des images plaisantes et des personnages attachants. Les amateurs de prairie, de camping seront agréablement séduits. Pour les plus citadins, ce sera l’occasion de se dépayser.

Crédit photo : Nintendo Wire

À l’image de Candy Crush Saga, les couleurs claires et variées constituent un grand atout pour attirer le jeune public féminin. Dans le domaine des jeux vidéo ludiques, Animal Crossing se rapproche plus de Sims que de Civilization.

Animal Crossing a encore des défis à relever

Avec 15 millions de téléchargements en six jours, Animal Crossing est le deuxième plus gros lancement de Nintendo après Super Mario Run (32 millions en sept jours), mais devance Fire Emblem (sept millions en sept jours). C’est dire que le jeu est largement devancé par Super Mario, et même par Clash Royale (17 millions de téléchargements en sept jours).

Crédit photo : iDownloadBlog

Ces nombreux téléchargements ne rendent pas compte des revenus que le jeu rapportera. Et sur la question, il faut rester mesurer en ce qui concerne Animal Crossing. La passion des joueurs retombe parfois quelques jours après le lancement. Classé huitième aux États-Unis après son lancement, Fire Emblem n’a atteint la sixième place qu’après six mois.

Source :

Cnetfrance