PARTAGER

Selon la rumeur, Apple étudie sérieusement la possibilité de concevoir des téléphones à écran pliable. Cette rumeur vient de ce que la marque a déposé cette semaine un brevet lié à la technologie d’écrans flexibles appliqués à des appareils électroniques. Mais Apple voudrait peut-être aussi l’appliquer aux téléphones.

Le concept de l’iPhone pliable en réflexion chez Apple

Dénommé appareils avec écran flexible, le nouveau brevet montre de façon détaillée comment créer un téléphone avec un écran OLED à écran flexible ainsi qu’un boîtier comprenant deux parties jointes par une articulation dotée de clips.

L’iPhone se composerait en haut, des modules comme les haut-parleurs, les capteurs de luminosité, les contrôleurs d’écran et l’appareil photo. Sa partie inférieure sera un espace dédié au processeur, aux microphones, à la puce graphique et autre moteur de vibration haptique.

Crédit photo : Masculin

D’autres pensent plutôt que ce téléphone se présentera en un seul bloc et pas en deux parties. La partie amovible servirait à retirer les rebords de l’écran. Les spéculations vont bon train.

Vaut mieux se montrer prudent

Déposer un brevet n’entraîne pas à coup sûr le développement de la technologie qu’il promeut. Mais on ne peut pas nier le fait que le brevet ait bel et bien été déposé. Alors, à quel type d’Appareil Apple réserve-t-il cette technologie si elle venait à être développée ? Un ordinateur, un téléphone, une montre, une tablette ? Pour l’instant, on ne peut que spéculer.

La marque à la pomme n’est pas la seule à s’intéresser aux appareils flexibles. LG, Samsung, Xiaomi ont déjà montré leur intérêt à la fabrication des appareils à écran pliable. D’ailleurs pas plus tard qu’en mai, Samsung avait dévoilé un écran flexible. Au Canada, un exemple de Smartphone à écran flexible a été conçu par les chercheurs de Human Media Lab  en février dernier.

Source :

Numerama