PARTAGER

Samsung poursuit son chemin dans l’innovation et le dépôt de brevet. Aujourd’hui, la firme sud-coréenne souhaite intégrer un capteur d’empreintes digitales directement sous l’écran.

Un flot de nouveaux brevets pour Samsung

Samsung semble miser sur l’innovation et compte bientôt proposer encore plus de nouvelles technologies à ses clients. Après la batterie renforcée au graphène qui devrait venir équiper les prochains modèles de la marque, il est maintenant question d’un nouveau capteur d’empreintes digitales. Cela n’a rien de nouveau dans les smartphones haut de gamme, mais ce qui l’est en revanche, c’est son emplacement. En effet, Samsung chercherait à l’intégrer sous la dalle de ses appareils.

La firme sud-coréenne souhaite ainsi réagir aux reproches subis par son Galaxy S8 et le Note 8. En effet, l’emplacement du capteur a été vivement critiqué puisqu’il a été positionné juste à côté du capteur photo. De ce fait, les utilisateurs se retrouvent souvent à poser le doigt sur la caméra, ce qui constitue une énorme incohérence de conception.

brevet
Crédit photo : StockSnap – Pixabay

Ce brevet vient confirmer une avancée notoire sur le projet

En déposant le brevet auprès de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, Samsung redonne espoir. On peut donc voir un lecteur d’empreintes qui serait placé entre le verre de protection et le capteur sensitif de l’écran. De plus, on peut remarquer plusieurs couches qui permettraient la détection de la pression. Il pourrait donc s’agir d’une nouvelle version des dalles sensibles à la pression déjà présentes sur les modèles Galaxy S8 et Note 8.

Un site coréen du nom de ETNews ajoute d’ailleurs que Samsung aurait fait appel à un nouveau fournisseur, ce qui vient étayer l’authenticité de ces informations. On peut espérer que cette nouveauté viendra équiper le Galaxy S9 même si le délai semble néanmoins très serré. Pour rappel, le lancement serait prévu pour le début d’année prochaine, entre le CES et le MWC.

brevet
Crédit photo : Samsung – CNET
Source :

CNET