PARTAGER

Il y a maintenant un peu plus d’un mois, on apprenait la fusion entre deux acteurs du téléchargement : T411 et YggTorrent. Il semblerait que Google ait décidé de supprimer ce dernier de son moteur de recherche.

YggTorrent supprimé du moteur de recherche de Google

C’est une mauvaise nouvelle pour les utilisateurs adeptes de téléchargement. Divers sites ont annoncé que Google a décidé d’effacer le site YggTorrent de son moteur. Et ce à peine un mois après sa fusion avec le clone T411. Pour l’instant, les motivations du géant américain restent inconnues. On ne peut donc pas affirmer que ce soit dans un but de lutte contre le téléchargement illégal. Toutefois, il est logique de le supposer.

Par ailleurs, il semblerait que Google ait supprimé pas moins de trois milliards de liens dans le but de freiner ce système de piratage. Une action du même genre avait entraîné la fermeture de T411 il y a plusieurs mois. Le site avait alors été remplacé alors par le clone du même nom qui a fusionné avec YggTorrent.

yggtorrent
Crédit photo : Google

YggTorrent dans le collimateur depuis quelque temps

YggTorrent est considéré comme un des multiples sites qui ne respectent pas le droit de propriété intellectuelle. De ce fait, plusieurs sociétés avaient déjà déposé des demandes de déréférencement du site. Parmi ces grandes sociétés, on trouve notamment Canal +, TF1, Walt Disney et France TV Distribution.

Le volume de données à traiter donne du fil à retordre à Google qui ne parvient pas à tout supprimer. C’est en grande partie la raison qui explique que YggTorrent est resté visible aussi longtemps sur le moteur de recherche alors même que des contenus illégaux étaient régulièrement signalés à Google.

Si Google a fait le choix de supprimer YggTorrent de son référencement, le site reste accessible sur les moteurs tels que Bing, Yahoo et d’autres encore. Et il faut aussi préciser que Google propose encore des résultats pour les requêtes « yggtorrent.com » ou encore « ygg torrent ».

yggtorrent
Crédit photo : yggtorrent
Source :

Begeek