PARTAGER

Très prochainement, Microsoft présentera des PC sous Windows équipés du Snapdragon 845. Fabriqué par la firme Qualcomm, il s’agit d’un processeur que l’on retrouve dans des smartphones tels que LG V30, Samsung Galaxy S8 ou OnePlus 5T.

Jusqu’où ira la coopération entre Qualcomm et Microsoft ?

Ces dernières semaines, Qualcomm et Microsoft se sont réunis pour fabriquer de nouveaux PC nomades. Ce rapprochement aboutirait aussi au lancement de machines hybrides. Après avoir travaillé avec les puces Intel, Microsoft a décidé de changer de fournisseur afin de répondre au programme des PC connectés en permanence. En effet, Qualcomm – le fabricant de puces des meilleurs flagships – a la cote en ce moment dans l’univers de la mobilité.

Crédit photo : Frandroid

De cette collaboration sont nés deux ordinateurs fabriqués par HP et Asus. Le succès de l’opération a peut-être poussé Microsoft à aller plus loin dans cette coopération et à envisager très prochainement une Surface intégrant un Snapdragon 845. L’information circule en ce moment, mais rien n’est moins sûr. La firme de Redmond va-t-elle utiliser les puces de Qualcomm dans les Microsoft Surfaces qu’elle proposera l’année prochaine ?

L’information Snapdragon 845 révélée dans une offre d’emploi

Sur le site allemand WinFuture, on peut voir une offre d’emploi pour un poste dans l’entreprise ABAL Technologies. On peut lire sur la fiche dudit poste, les indications 8998 et SDM 845. La première correspond à Snapdragon 835 et la seconde, au Snapdragon 845. Ces petites précisions laisseraient penser que Windows travaille sur une nouvelle génération de Surfaces.

En poussant plus loin, on constate que dans l’annonce, il est précisé que le candidat devra se rendre régulièrement en Chine, au sein de l’entreprise JDM1 dont le premier client est Microsoft. De plus, il est énoncé que le visa sera obtenu grâce à « MSFT ». Le doute est-il encore permis ?

Source :

Fredzone