PARTAGER

Le service de messagerie instantanée d’AOL, AIM, a fêté ses vingt ans en 2017. C’est aussi cette année qu’il ferme ses portes, pour de bon.

Une pointe de nostalgie pour les anciens d’Internet

Lorsqu’un service aussi connu et utilisé qu’AIM disparaît, cela suscite forcément une petite pensée émotive. Et notamment chez les plus anciens utilisateurs du service et d’Internet qui ont partagé pas mal de moments et de discussions sur le service, tout comme sur ICQ. Pour rappel, les deux messageries se basaient sur le protocole OSCAR.

Par ailleurs, à l’époque les messageries étaient bien moins nombreuses qu’aujourd’hui. On parle bien d’un temps où les réseaux sociaux n’existaient pas encore. À l’heure actuelle, les possibilités d’échanges sont nombreuses, entre les messageries de Facebook, Twitter, WhatsApp ou encore Snapchat, sans parler des services et applications de messageries ancrés dans Android et iOS.

Une plateforme de discussion en ligne abandonnée par AOL

Le potentiel d’AIM était énorme, et le service aurait aisément pu devenir le plus important au monde. Mais AOL a progressivement abandonné son service, ce qui a causé la perte du célèbre petit bonhomme jaune. Entre les investissements dégressifs et un désintérêt croissant, on comprend facilement pourquoi c’était perdu d’avance. Ainsi, le 6 octobre dernier, AOL avait annoncé la fermeture du service, tout en laissant encore quelques semaines de répit aux utilisateurs.

AIM
Crédit photo : BOB AL-GREENE

Le 15 décembre donc, AOL a définitivement fermé son service « AOL Instant Messager ». Un page se tourne pour l’entreprise qui a connu le succès notamment dans les années 1990, et régnait en maître sur l’accès à la connexion Internet. La firme appartient désormais à l’opérateur Verizon, depuis deux ans environ. Quelques utilisateurs de la première heure, nostalgiques, ont tenu à rendre hommage à la plateforme de discussion instantanée, notamment en communiquant leur émotion sur les réseaux sociaux.