PARTAGER

L’agence officielle Chine nouvelle a révélé que le pays aurait révoqué les licences et même fermé plus de 13 000 sites Internet en deux ans. Des infractions aux règles qui régissent l’utilisation du Web en Chine en seraient la cause principale.

Dix millions de comptes et 13 000 sites fermés en Chine

L’agence évoque également la fermeture pour « violation des protocoles de service » de pas moins de dix millions de comptes Internet dans le pays depuis 2015. Ce sont apparemment des comptes de réseaux sociaux qui seraient principalement concernés. Le vice-président du Comité permanent de l’Assemblée nationale populaire, Wang Shengjun, a déclaré que « ces actions ont un puissant effet dissuasif. »

Chine
Un ordinateur portable Apple. Crédit photo : Sergey Zolkin – Unsplash

La Chine semble donc disposer d’un réel pouvoir sur le Web et n’hésite pas à en faire usage. De même, les contrôles étaient déjà très stricts et ont été renforcés depuis l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping, il y a cinq ans de cela. Les défenseurs de la liberté d’expression s’étaient indignés des nouvelles mesures prises, venant alourdir celles déjà en place. En effet, selon eux, la restriction opérée par le gouvernement outrepasse les droits des citoyens.

Une des politiques Internet les plus restrictives au monde

La Chine dispose de la population d’internautes la plus importante à l’échelle mondiale. Néanmoins, l’Organisation non gouvernementale américaine Freedom House a publié un rapport en 2015 qui analysait les politiques Internet de 65 pays. Ce dernier positionnait la Chine parmi ceux qui disposent d’une des politiques les plus restrictives du globe en la matière. Le pays se plaçait ainsi devant la Syrie et l’Iran.

Chine
Drapeau de la République populaire de Chine. Crédit photo : wikimedia.commons

En Chine, de nombreux services et sites Internet mondialement utilisés sont bloqués. Les internautes n’ont donc pas accès à Twitter, YouTube, Facebook et même Google. Et la liste est encore très longue. Certains ont trouvé le moyen de contourner ces blocages et d’accéder à l’ensemble des sites présents sur la toile. Pour cela, il leur faut passer par un VPN.

Source :

Kulturegeek