PARTAGER

Comme nous l’évoquions il y a peu, Nokia a débuté son année sur les chapeaux de roue, en dévoilant la version 2018 du 6, son milieu de gamme abordable. Cette nouvelle itération est beaucoup plus séduisante, plus robuste et performante, mais aussi plus onéreuse, malheureusement. Tout sur le Nokia 6 version 2018, le nouveau milieu de gamme du finlandais.

Dévoilé en Chine en début de matinée, le smartphone devrait, selon des sources non officielles proches de la marque, être disponible en Europe dans les jours ou semaines à venir.

Un design léché, de meilleurs matériaux

L’an dernier, le Nokia 6 avait réellement un aspect de produit chinois bas de gamme. HMD et donc Nokia, a décidé en 2018 d’apporter quelques correctifs à son terminal, sur le plan esthétique.

Crédits photo : Nokia 6 – GeekPark

Ces changements se font notamment remarquer au niveau des bordures à l’avant du smartphone, qui ont été amincies, pour donner un aspect plus compact au 6. Le smartphone fait 148,8 x 75,8 x 8,15 mm pour un poids de 172 g.

En outre, les bordures du terminal sont mieux gérées, avec des biseaux mieux laminés et teints en or corail. C’est du plus bel effet dans l’ensemble, mais on note – toujours dans le registre de l’esthétique – une montée en gamme des matériaux utilisés. Moins de plastique, plus de métal et encore plus de verre, puisque la façade du smartphone est totalement faite de verre renforcé Gorilla Glass 3.

Crédits photo : Nokia 6 – GeekPark

Au dos, le smartphone gagne par ailleurs un capteur d’empreintes digitales. Deux couleurs seront disponibles, noir et argent.

Des performances plus généreuses

L’essai réussi de l’an dernier a donné quelques bonnes idées à Nokia, qui a décidé sur la version 6 de son milieu de gamme, d’associer des composants plus performants.

En effet, le Nokia 6 est animé par un Snapdragon 630 de Qualcomm, couplé à 4 Go de mémoire vive et 32 ou 64 Go de mémoire vive, bien évidemment extensibles via le port de cartes mémoires. Ce processeur, de type ARM SoC dispose de 8 cœurs, dont 4 largués à 2,2 GHz et 4 autres à 1,9 GHz.

En outre, la grosse évolution de ce smartphone réside dans l’adjonction, enfin, d’un port USB Type-C, en remplacement du micro-USB, vieillissant. Ce port permettra de recharger la batterie de 3 000 mAh, doté de la recharge rapide. Le Nokia 6 conserve en outre son port Jack 3,5 mm.

Crédits photo : Nokia 6 – GeekPark

En façade, on retrouve un magnifique écran IPS LCD de 5,5 pouces, 2.5D, défini en Full-HD, soi 1 920 x 1 080 pixels, pour une densité inconnue. L’ensemble tourne sous Android 7.1.1 Nougat, et aucune information n’a fuité sur un potentiel portage à Oreo.

OZO fait ses débuts sur le Nokia 6

Le système OZO est une technologie appartenant à Nokia, et qui permet l’enregistrement d’un son en 360 degrés. La présence sur le Nokia 6 d’une pléiade de micros permet donc son implémentation assortie d’une solution logicielle supposée rendre encore meilleure la qualité du son capté durant les conversations.

Sécurité accrue, même APN

Nokia a fait le choix de conserver le duo de capteurs photo de son 6. Ainsi, comme sur la version 2017, le Nokia 6 2018 dispose d’une optique de 16 millions de pixels au dos et 8 à l’avant.

Crédits photo : Nokia 6 – GeekPark

Élément désormais incontournable sur un smartphone, le capteur d’empreintes digitales est également de la partie. Il est logé au dos de l’appareil, en dessous du capteur photo dorsal.

Et côté prix, ça donne quoi ?

Le Nokia 6 sera lancé à 1 499 yuans dans sa version 32 Go, soit l’équivalent de 191 euros en conversion brute, et 1699 yuans en 64 Go, soit 217 euros. Ces montants étant hors taxes.