PARTAGER

Le tout premier casque nomade de réalité virtuelle d’Oculus, l’Oculus Go, a révélé ses ultimes secrets à l’occasion du CES 2018. Qualcomm a bel et bien participé aux caractéristiques techniques et Xiaomi est le nouveau partenaire officiel d’Oculus.

Un processeur Snapdragon signé Qualcomm

Ce casque attise toutes les curiosités depuis que les premières rumeurs de son arrivée prochaine ont enflammé la toile. À l’occasion du CES 2018, on a enfin pu en apprendre plus sur sa conception. Le Soc qui équipera donc l’Oculus Go sera bien signé Qualcomm (le processeur est un Snapdragon 821). Par ailleurs, la compatibilité Android du processeur permettra au casque d’accéder à la bibliothèque du Samsung Gear VR.

oculus
Oculus Go — Crédit photo : Facebook

Pour rappel, l’Oculus Go n’est pas un équivalent amélioré d’un CardBoard. Il dispose bien de son écran LDC propre d’une définition de 2 560 x 1 440 pixels et affiche alors un champ de vision ample de 110 degrés. Le petit contrôleur qui accompagne le casque fonctionne quant à lui sur six axes.

Un partenariat entre Oculus et Xiaomi

En plus de toutes ces confirmations sur les caractéristiques techniques du casque nomade made by Oculus, une annonce de poids a été faite durant le CES. Un partenariat entre Xiaomi et Oculus a effectivement été passé. Ainsi, le fabricant chinois sera en charge de l’assemblage de l’appareil. Ce « deal » aurait d’ailleurs été facilité par Hugo Barra, l’actuel responsable VR chez Facebook (qui possède Oculus). Celui-ci occupait précédemment le poste de vice-président chez Xiaomi Global. Alors, coïncidence ?

oculus
Logo Xiaomi — Crédit photo : wikimedia.commons

En Chine, le casque nomade ne sera pas vendu sous le nom d’Oculus Go, mais de Mi VR. Dans le reste du monde, la commercialisation de l’appareil devrait être effective en ce début d’année. L’Oculus Go a été annoncé pour un prix de départ de 200 euros.

Source :

Kulturegeek