PARTAGER

Alors qu’il s’y opposait farouchement, le PDG de Ferrari Sergio Marchionne est désormais prêt à concurrencer le Model S de Tesla. Et, pour cela, il lui faut concevoir une supercar électrique.

Un changement d’avis inattendu pour Ferrari

Tout comme Lamborghini, l’emblématique constructeur italien de supercars Ferrari était opposé à l’idée de créer une voiture électrique. Sergio Marchionne, le président-directeur général de la luxueuse firme avait même été jusqu’à déclarer : « vous devrez d’abord me tirer dessus ». Pourtant, les deux constructeurs sont finalement revenus en arrière.

ferrari
Crédit photo : Domaine public —Pxhere

À l’occasion du salon automobile de Détroit, le patron de la firme au cheval cabré a annoncé à Bloomberg l’arrivée prochaine d’une supercar à moteur électrique signée Ferrari. L’objectif est bien de venir concurrencer le Model S de Tesla, qui domine ce marché haut de gamme. Sergio Marchionne a l’intention de faire un peu d’ombre à Elon Musk.

Le virage électrique : un changement à bien négocier

Le PDG de Ferrari a donc déclaré : « S’il y a une supercar électrique à construire, alors Ferrari sera le premier à la faire », juste avant de préciser : « les gens sont impressionnés par la supercar de Tesla : je n’essaie pas de minimiser ce qu’a accompli Elon Musk, mais je pense que nous pouvons tous le faire ». La firme prévoit déjà de lancer des voitures hybrides, alors pour Sergio Marchionne il sera facile de passer aux voitures électriques.

ferrari
Model S Tesla — Crédit photo : wikimedia. commons

Pourquoi le patron de Ferrari a-t-il changé d’avis ? Il a expliqué à Bloomberg, au cours d’une autre interview, qu’il estimait que c’était le bon moment pour l’industrie d’opérer un tournant électrique. Selon lui, d’ici 2025 moins de la moitié des véhicules vendus nécessiteront encore une utilisation unique des moteurs à combustion. Peut-être aussi que le succès de Tesla l’aura inspiré et guidé vers ce virage électrique…

Source :

CNET