PARTAGER

Starman, c’est le mannequin embarqué dans la Tesla Roadster d’Elon Musk partie pour un voyage spatial suite au lancement de la fusée Falcon Heavy. Son odyssée devrait prendre fin dans quelques millions d’années par un crash.

Une odyssée spatiale qui pourrait contaminer Mars ?

Starman a depuis longtemps cessé d’émettre. Seuls les astronomes sont en mesure d’observer son avancée dans notre galaxie. La voiture finira par devenir invisible pour la plupart des instruments dont l’humain dispose. Lors du lancement de la fusée qui tenait la Tesla Roadster à son bord, les scientifiques se sont inquiétés : et si elle s’écrasait sur Mars ?

La vidéo de Starman dans l’espace :

Le véhicule n’a pas été stérilisé avant son lancement, malgré les recommandations de la NASA. Il pourrait donc contaminer le sol de la planète rouge avec des bactéries terriennes s’il venait à s’y écraser. Les recherches futures seraient alors compromises. À l’université de Toronto au Canada, des astrophysiciens ont étudié les possibles trajectoires de la voiture dans l’espace et donc de Starman. Selon eux, il est peu probable qu’elle finisse sa course sur Mars.

La Terre comme lieu plausible d’impact

Selon l’étude menée par les experts américains, Starman devrait passer à proximité de la Terre tous les trente ans. À condition cependant qu’aucune collision inattendue ne survienne d’ici là. L’orbite de la voiture changera légèrement à chaque passage si bien qu’elle ne cessera de se rapprocher. En 2091, elle devrait à nouveau être visible depuis la Terre.

starman
Lancement de Falcon Heavy – Crédit photo : Wikimedia Commons

Lors de ce troisième passage à proximité de notre planète, tout devrait être chamboulé. Les simulations révèlent que la trajectoire de Starman deviendra difficile à prévoir. Selon les différents scénarios possibles, Starman pourrait s’écraser dans plus de trois millions d’années. La Terre constitue le corps céleste le plus probable pour cet impact (6,5 % de chances). Vénus parvient à la seconde position avec 2,5 % de chances. Aucune de ces simulations ne prévoit que Mars soit le lieu du crash de Starman.

Source :

Clubic