PARTAGER

Sur Terre, nous n’avons pas franchement l’impression de nous déplacer. Pourtant, notre planète est en mouvement constant et sa vitesse est très élevée.

2,6 millions de kilomètres par jour

La Terre se déplace et parcourrait chaque année un total de 940 millions de kilomètres. Cela équivaut à près de 2,6 millions de kilomètres parcourus chaque jour. Bien sûr, si l’on prend la Voie lactée comme point de référence, ces données diffèrent.

terre
Soleil – Crédit photo : domaine public – Pxhere

La Terre se déplace également au sein de la galaxie. La vitesse moyenne du Soleil ainsi que celle des astres qui l’entourent se situe entre 720 000 et 900 000 kilomètres par heure. De ce fait, si l’on prend un point de référence encore plus vaste comme l’univers, la vitesse est encore différente. La Voie lactée se dirige vers la galaxie d’Andromède qui se situe à plusieurs années-lumière. La vitesse à laquelle nous l’approchons est de 400 000 kilomètres par heure.

Une vitesse variable en fonction des points de référence

Si ces deux galaxies finiront bien par entrer en collision, cela ne se fera pas tout de suite. La naissance de l’Androlactée est prévue dans quelques milliards d’années. La Terre tourne sur elle-même, ce qui au niveau de la France établit une vitesse de 1 100 kilomètres par heure. Aux pôles, cette vitesse est bien plus faible (trois kilomètres par heure).

terre
Soleil – Crédit photo : Wikimeida Commons

Au niveau de l’équateur, elle atteint 1 600 kilomètres par heure. À titre indicatif, notre amas de galaxies parcourt aussi des millions de kilomètres par heure, en direction d’un autre ensemble de galaxies. En clair, la Terre n’est jamais immobile, qu’importe le point de référence choisi. Elle fait pleinement partie d’un tout qui est en mouvement constant. Il n’est donc pas possible d’établir une seule vitesse de déplacement pour la Terre. Sa vitesse diffère en fonction de la référence par rapport à laquelle on la situe.

Source :

Begeek