PARTAGER

Révélation high-tech du MWC 2018 à Barcelone, le Xperia XZ2 de Sony est le premier smartphone haut de gamme de la marque à disposer enfin d’un design frais. Principal argument de vente du flagship 2018 du nippon, le design moderne et dépourvu de disgrâces esthétiques est cette année couplé à un processeur Snapdragon de dernière génération.

Que vaut réellement le Xperia XZ2 ? Nous l’avons eu quelques jours durant, et voici notre test complet du meilleur Sony des 10 dernières années.

Sony XZ2 : un design sobre, épuré et enfin de retour dans notre ère

Sony fait un pas de géant en termes de design avec son Xperia XZ2. En effet, le constructeur exauce avec ce nouveau smartphone le souhait de bon nombre de ses fans qui réclamaient depuis fort longtemps la mise au placard de la philosophie OmniBalance initiée avec les Xperia Z. Celle-ci consistait principalement en une égalité des dimensions du terminal. Ce qui résultait en l’existence de larges et affreuses bandes en façade.

Le Xperia XZ2 sous toutes ses coutures et couleurs – Crédits photo : Sony

Le XZ2 signe le renouveau de Sony. Pour ce faire le téléphone jouit de finitions soignées, notamment permises par des matériaux nobles. Soit le verre et l’aluminium. La façade et le dos de l’appareil sont faits en verre, ce qui permet au Xperia XZ2 de jouir de la recharge sans fil. L’aluminium se cantonne essentiellement aux montures et tranches du terminal.

L’usage de ces matériaux permet notamment à Sony de laisser s’exprimer la créativité de son département design. Le Xperia XZ2 est un terminal incurvé au dos, ce qui rend la prise en main encore plus naturelle. De plus, alors que nous en avions peur, la coque ne prend que très difficilement les traces de doigt.

Par ailleurs, on retrouve une disposition des ustensiles physiques assez classique. Les tranches accueillant les boutons d’action (volume haut/bas, verrouillage/déverrouillage et le déclencheur de la capture photo). Le dos abrite le capteur photo principal, le logo de la marque et le capteur d’empreintes digitales.

Le Xperia XZ2 de Sony dans sa version vert émeraude – Crédits photo : Sony

Quatre couleurs sont proposées : le gris, le noir, le vert émeraude et le rose doré.

Sony XZ2 : fiche technique et performances générales

Le Sony Xperia XZ2 est floqué d’un arsenal assez impressionnant. Et à plus d’un titre. Il met en effet en valeur le 845 de la famille des Snapdragon de Qualcomm, auquel la marque japonaise a adjoint pas moins 4 Go de mémoire de fonctionnement, 64/128 Go de mémoire interne extensible, entre autres composants.

Le Sony Xperia XZ2 dépecé – Crédits photo : Sony

À titre de rappel, le Snapdragon 845 est un processeur disposant de huit cœurs. Dont quatre Kryo 385 cadencés à 2,8 GHz, et quatre autres lâchés à 1,8 GHz. Pour une fréquence globale réglée à 2,7 GHz. Le processeur embarque en outre un GPU Adreno 630. En façade, on retrouve un magnifique écran LCD IPS de 5,7 pouces, défini en 2 160 x 1 080 pixels, pour une densité de 424 ppp. Malgré le fait qu’il mise sur la photographie, le Xperia XZ2 n’embarque qu’un unique capteur photo à l’arrière, lâchant 19 millions de pixels. Le capteur frontal exposant 5 millions de pixels. Les équipements de communication sans fil usuels sont de la partie, Bluetooth 5.0, 4G LTE, NFC… le smartphone étant compatible avec la plupart des fréquences radio françaises.

Benchmarck du Sony Xperia XZ2 face au Samsung Galaxy S9 sur AnTuTu – Crédits photo : TechGuru via Kimovil

Côté performances, le Sony Xperia XZ2 est à l’heure actuelle le smartphone Android ayant obtenu le plus de points sur AnTuTu. L’outil de benchmarking lui attribue notamment 266 078 points. Le terminal de Sony surpasse donc le Galaxy S9 de Samsung qui n’a réussi à obtenir que 242 789 points au total. Le Sony Xperia XZ2 explose littéralement sans complexe le Huawei Mate 10 Pro lancé l’an dernier et annoncé par son concepteur comme le plus puissant des smartphones des deux prochaines années. Le Mate 10 Pro n’a obtenu que 207 132 points.

Ces résultats sont d’autant plus impressionnants que le Galaxy S9 de Sa Majesté Samsung est plus commercialement récent que le bidule nippon.

Séance de jeu sur le Xperia XZ2 de Sony – Crédits photo : TechGuru

Les performances annoncées du terminal se font d’autant plus ressentir au quotidien. Le Xperia XZ2 jouit d’une fluidité à toute épreuve. Même plusieurs heures après avoir entamé une partie d’Asphalt sur le terminal, le retour vers l’écran d’accueil se fait toujours aussi aisément.

Par ailleurs, la puce graphique donne des résultats assez soutenus en phases de jeu. Nous n’avons noté quasiment aucun lag en déboulant sur des titres tels qu’Asphalt 8 ou Dead Trigger 2.

Sony XZ2 : un écran impressionnant mais non exempt de reproches

Le Xperia XZ2 embarque une dalle tactile de 5,7 pouces, de type LCD IPS, au format 18:9 et affichant une définition de 2 160 x 1 080 pixels. Certes, cette technologie d’affichage et la résolution attribuée s’avèrent ridicules comparées à ce que propose la concurrence. Notamment du AMOLED, voire Super AMOLED chez Samsung et affichant du QHD+.

Le magnifique écran du Sony Xperia XZ2 – Crédits photo : TechGuru

Cependant, on retrouve bien là un écran très lumineux, offrant une excellente maîtrise de la balance des blancs. La fidélité des couleurs est assurée par les technologies propriétaires de Sony, notamment le système Triluminos associé au moteur X-Reality.

Toutefois, LCD oblige, cet écran calibre assez mal les teintes noires – l’apanage des écrans OLED – et consomme des quantités astronomiques d’énergie. Élément important à mentionner, la dalle du XZ2 prend en charge le standard HDR.

Sony XZ2 : que vaut-il en photo ?

Tandis que ses concurrents et clients (Apple en tête) se tournent vers les capteurs photo à multiples objectifs, Sony – au même titre que Google – fait apparemment confiance à un unique capteur photo à l’arrière de son Xperia XZ2.

Ce dernier claque 19 millions de pixels. Il est associé à un capteur de 5 millions de pixels logé en façade. En examinant les propriétés du capteur principal de plus près, l’on se rend compte qu’il s’agit du même capteur que celui présent sur le Xperia XZ1. Les seules modifications apportées étant le nombre de photosites et le traitement logiciel. Voici d’ailleurs quelques clichés réalisées à l’aide de ce capteur :

Comme on le constate, les photos jouissent d’un bon piqué, sans pour autant faire ombrage à ce que propose par exemple l’iPhone X ou le Galaxy S9+. Les performances photo du Xperia XZ2 se situent donc surtout au niveau de celles d’un Huawei P20 Pro.

Sony Xperia XZ2 : QUID de la sécurité ?

Sony n’a apparemment pas suivi la mouvance de ses concurrents, nombreux cette année à se ruer sur les systèmes de reconnaissance faciale. Le géant nippon qui pour information prépare activement sa PlayStation 5 n’a adjoint aux outils de sécurité proposés par Android qu’un capteur d’empreintes digitales.

Le capteur d’empreintes digitales du Sony Xperia XZ2 – Crédits photo : TechGuru

Ce dernier est logé comme mentionné dans la rubrique design, au dos du smartphone. Juste au-dessous de l’appareil photo. Un problème subsiste cependant, car ce positionnement – quoique idéal – souffre de 3 centimètres de trop vers le bas. Il est donc moins naturel d’y apposer son doigt. il est facile de le confondre avec l’appareil photo. Cependant, cela devient très anodin après quelques jours d’utilisation.

Au quotidien, ce capteur d’empreintes se montre très réactif, mettant moins de 0,5 seconde à déverrouiller le terminal. En outre, le smartphone jouit d’équipements destinés à le protéger contre les chutes et l’immersion dans de la poussière ou de l’eau. Soit une protection Gorilla Glass 5 à l’avant, et une certification IP68.

Sony XZ2 : Android à la puissance Sony

Le Xperia XZ2 tourne sous Android 8.0 Oreo, la dernière version officielle du système d’exploitation mobile de Google. L’OS est associé à la surcouche logicielle de Sony.

L’interface logicielle du Sony Xperia XZ2 tournant sous Android 8.0 Oreo – Crédits photo : TechGuru

Ce mariage donne un résultat assez détonant. Avec notamment une interface sobre et toujours aussi épurée. La surcouche de Sony ne se fait pas tellement ressentir, la marque ayant fait le choix de proposer Android dans son plus simple appareil ou presque. On retrouve donc les éléments phares du système de Google, à savoir la page d’accueil et ses corollaires, le tiroir d’applications ou les widgets.

Au rang des nouveautés, Sony a eu la très bonne idée de proposer des transitions et animations visuelles qui donnent vie à son smartphone.

Sony XZ2 : champion de l’autonomie ?

Le fleuron de Sony embarque 3 180 mAh de lithium-ion. C’est peu ou prou ce que le japonais proposait sur son XZ1. Suivant le protocole de test d’autonomie mis en place par TechGuru, le Xperia XZ2 a tenu 8 h 37. Soit la luminosité à fond, WiFi ou données mobiles activées, quelques applications tournant en arrière-plan, visionnage de vidéos sur YouTube, séances de jeu de temps en temps.

La batterie du Xperia XZ2 – Crédits photo : TechGuru

Le smartphone est cependant capable de tenir une journée et demie en usage modéré. Soit en économisant la batterie en ne se servant que très peu des réseaux sociaux, des données mobiles, du lecteur musical, de la navigation Web et des messages.

Le verdict

Après des années de villégiature, Sony nous livre enfin un smartphone à la hauteur de la réputation et de l’histoire de la marque nippone. On ne peut compter les améliorations apportées entre deux générations de Xperia XZ, la plus marquante étant la suppression de ces bandes hideuses qui enlaidissaient les précédents modèles du géant asiatique.

Le Xperia XZ2 est donc un sérieux compétiteur dans la course du meilleur haut de gamme de l’année 2018. Le smartphone nippon, du fait de son positionnement tarifaire, pourrait même grâce à ses fans toujours aussi nombreux revenir en bonne grâces dans le marché du smartphone.

Et si je souhaite l’acheter ?

Acheter le Sony Xperia XZ2 sur Amazon France :

Source :

Sony Mobile