PARTAGER

Qui ne connaît Snapchat ? La célèbre application sociale gratuite permettant de partager vidéos et photos via terminaux Android et iOS va apporter des modifications à sa politique publicitaire. Cette dernière est potentiellement sa principale manne financière. Malheureusement, si vous êtes allergique à la pub, les modifications annoncées risquent de vous déplaire…

Davantage de publicité en perspective

La décision prise par Snapchat peut en partie rappeler le procédé déjà utilisé par YouTube. En effet, sur cette première application de partage gratuit, la pub va faire une apparition omniprésente et il ne sera pas possible de « passer » les publicités affichées. Du moins pendant un certain temps… La direction de l’entreprise Snap Inc. a ainsi annoncé un affichage obligatoire de six secondes. Ce n’est pas énorme, mais juste assez pour satisfaire les annonceurs et ne pas trop déranger les utilisateurs. Mais six seconds par-ci, par-là, ça peut au final faire beaucoup… ! Pour l’instant, la société communique sur des choses plus plaisantes à l’attention des particuliers :

Au risque de faire fuir quelques usagers ou de diminuer sa croissance à l’international, Snapchat escompte ainsi maximiser ses ressources publicitaires en améliorant la rentabilité des espaces digitaux offerts aux annonceurs. C’est un véritable retour en arrière par rapport à la dernière mise à jour du programme. En effet, pour rappel, cette dernière séparait en deux onglets les contacts réels des marques proprement dites. Aujourd’hui, ces dernières vont pouvoir tirer leur épingle du jeu d’une nouvelle façon…

Et ça va arriver très vite

L’annonce a beau être très récente, elle deviendra réalité en un rien de temps. De fait, de premiers essais seront menés… dès le mois de mai 2018 ! L’ajout des nouvelles publicités obligatoires pendant au moins six secondes sera essayé sur un échantillon non précisé au grand public. Cela devrait permettre à Snapchat d’évaluer précisément l’impact de cette nouveauté sur la satisfaction et la fidélité des utilisateurs… Après tout, il n’est pas impossible qu’un retour en arrière ait lieu, si jamais les adeptes de l’appli décidaient de la bouder. Mais bien avant cela, des internautes évoquaient déjà des « dérives de Snapchat » :

Le média social Snapchat cherche ainsi à peaufiner son business model. Heureusement, la pub devrait – au moins dans un premier temps – rester absente des stories (des amis) et du volet Discover. Peut-être que le lancement de lunettes HD révisées a été annoncé la veille juste pour mieux faire passer la pilule ? Malin en tout cas !

Source :

Numerama