PARTAGER

Chose promise chose due ! Comme promis en début de mois, HMD Global la holding propriétaire de Nokia a dévoilé hier en fin de soirée le tout dernier terminal de la marque. Le Nokia X6 est officiel, se positionne sur le segment milieu de gamme et est venu pour faire mal. Design sublime et avec encoche, fiche technique au top et tarif religieux, Nokia est définitivement de retour dans la cour des grands.

Tour d’horizon du Nokia X6, nouveau milieu de gamme du géant finlandais de la téléphonie mobile.

Nokia X6 : design tout en finesse + encoche

Une photo assez troublante partagée sur les réseaux sociaux chinois nous avait livré en avant-première des détails sur l’apparence du Nokia X6. Il faut croire que la source de cette photo volée avait vu juste, puisqu’il s’agissait bel et bien du terminal finlandais.

Nokia présente officiellement son X6, nouveau milieu de gamme – Crédits photo : TechGuru

Ce dernier a succombé lui aussi à la mode de l’encoche. En proposant un terminal assez compact, ne mesurant que 147,2 x 71 x 8,6 mm pour un moins de moins de 170 g. Comme l’iPhone X, l’Asus Zenfone 5z ou le Zenfone 5, tout comme le Honor 10, les Huawei P20 Pro, P20 et P20 Lite. Mais aussi tout comme le LG G7 ThinQ, le OnePlus 6, le Nokia X6 dispose en façade d’une encoche située au-dessus de l’écran.

Cette dernière règle bien de déconvenues esthétiques. Notamment en permettant de regrouper les capteurs situées à l’avant du smartphone. Mais également en aidant à mieux gérer les bordures de l’écran.

Le Nokia X6 sous toutes ses coutures – Crédits photo : TechGuru

L’ergonomie du Nokia X6 est somme toute classique. Aucun bouton en façade, les tranches accueillant les trois boutons physiques du terminal. Le dos – lui – n’accueille guère que l’appareil photo (disposé à la verticale) et le capteur d’empreintes digitales. Le Nokia X6 est fait de verre et métal. Le métal faisant l’ossature du terminal, qui est cerné à l’avant et à l’arrière par deux plaques de verre.

Petit détail du design qui fait son effet : les tranches présentent des biseaux reliant les saillies esthétiques du smartphone. Le Nokia X6 est habillé au choix du noir, bleu ou argent.

Nokia X6 : fiche technique au top

Le Nokia X6 est un milieu de gamme. De ce fait, nous ne serons que très peu exigeants à son égard concernant la qualité de sa fiche technique. L’étonnement fut cependant réel de constater que Nokia livre avec son dernier terminal une copie qui a du répondant. Soit un smartphone équilibré, prêt à l’emploi et capable d’assurer toutes les fonctions qu’un utilisateur peut être appelé à ordonner au quotidien. Et ce sans grande peine.

Nokia a choisi Android 8.1 Oreo pour propulser son X6 – Crédits photo : TechGuru

Notamment grâce à la présence d’un couple CPU + RAM des plus percutants. Il est question dans ce Nokia X6 d’une puce Qualcomm Snapdragon 636 positionnée sur le segment milieu de gamme. La puce qui pour rappel embarque 8 cœurs Kryo 260 cadencés à 1,8 GHz est accompagnée de 4 ou 6 Go de mémoire vive – selon qu’il s’agisse de la version équipée de 32 ou 64 Go de stockage interne. Stockage lui-même extensible jusqu’à 256 Go par le biais du slot de carte mémoire.

Le magnifique écran du Nokia X6 – Crédits photo : TechGuru

On retrouve à l’avant du smartphone un écran IPS LCD de 5,8 pouces au format 19 : 9 et flanqué d’une définition Full-HD+ de 2 280 x 1 080 pixels. Le tout avec une densité de 435 pixels par pouce. Sous d’autres angles, on a droit sur le Nokia X6 à un double capteur photo dorsal de 16 + 5 millions de pixels. Ainsi qu’un capteur frontal de 16 millions de pixels.

Nokia X6 : forte autonomie et à la pointe du sans fil

Alimenté par une batterie de 3 060 mAh, le terminal embarque un port USB Type-C qui hérite de la fonction de recharge rapide. Par ailleurs, des puces Bluetooth 5.0, WiFi, GPS et 4G LTE complètent l’assortiment des outils de communication sans fil.

Nokia propose un smartphone à double SIM – Crédits photo TechGuru

Le Nokia X6 est certifié Dual-SIM par son fabricant. Il est donc à même d’accueillir deux cartes SIM. Le terminal tourne sous Android 8.1 Oreo. La marque ayant fait le choix, comme sur ses précédents smartphones, de proposer l’OS mobile de Google dans son plus simple appareil.

Nokia X6 : des fonctionnalités inédites

Comme bon nombre de fabricants en ce moment, Nokia dispose lui aussi de fonctionnalités inédites proposées sur ses smartphones. Il n’est absolument pas question ici d’intelligence artificielle comme c’est le cas sur les terminaux de Huawei ou Honor, mais plutôt de fonctionnalités intrinsèques propres à la marque.

Notamment les bothies. Ce doux nom résolument British est en fait une déclinaison modernisée des selfies. La fonctionnalité capture simultanément des clichés depuis les capteurs arrière et avant du smartphone pour former un unique cliché. D’où l’emprunt de both qui signifie en la langue de Shakespeare « tous les deux ».

Et un nouveau smartphone milieu de gamme chez Nokia ! – Crédits photo : TechGuru

En outre, le Nokia X6 dispose d’un capteur d’empreintes digitales logé comme évoqué plus haut en dessous de l’appareil photo dorsal. Ce dernier est avec les schémas et mot de passe d’Android le responsable de la sécurité au sein du smartphone. Nokia promet une rapidité de reconnaissance des empreintes encore jamais égalée sur un smartphone milieu de gamme. Affaire à suivre.

Nokia X6 : tarif religieux et quasiment imbattable

Nokia renforce son positionnement tarifaire avec un X6 toujours aussi doux du point de vue du prix. Le terminal qui est d’ores et déjà disponible en Asie est officiellement disponible en trois versions.

L’une équipée de 6 Go RAM + 64 Go de stockage lâchée à 1 699 yuans, soit 225 euros. La seconde version équipée de 4 Go de RAM + 64 Go de stockage proposée à 1 499 yuans, soit 200 euros. Et la troisième et dernière version associant 4 Go de RAM et 32 Go de stockage, proposée à 1 299 yuans, soit 170 euros. Ces tarifs étant comme vous pouvez vous en douter convertis en euros selon les cours du jour.

Si HMD Global n’a livré aucune information quant à la disponibilité du X6 sur le Vieux Continent, ce dernier pourra être commandé depuis des plateformes spécialisées dans l’importation de produits chinois. Gearbest en tête de file.

Source :

The Verge