PARTAGER

La NASA a récemment présenté un plan anti-astéroïdes. L’objectif est d’apporter une solution spécifique à chaque type de menace qui pourrait peser sur la planète bleue.

Un plan d’action de la NASA face aux astéroïdes

En théorie, notre planète pourrait être frappée par un astéroïde à tout moment. Mais les États-Unis ont déjà tout prévu. La NASA, l’agence spatiale américaine, vient d’annoncer un plan d’action afin d’éviter toute menace de collision entre notre planète et un astéroïde. Avant toute chose, il est utile de rappeler qu’aucun risque de collision n’a été identifié pour les cent années à venir. Mais il est préférable d’être paré à toute éventualité.

astéroïdes
Crédit photo : Tomas Grams – Unsplash

Ainsi, d’importants investissements vont être réalisés pour améliorer les systèmes de détection, d’analyse et de suivi. Ils devraient permettre d’identifier plus efficacement les éventuelles menaces venues de l’espace. Mais la NASA a aussi précisé trois plans spécifiques, qui dépendent tous de la taille de l’astéroïde.

Trois solutions incluses dans le plan anti-astéroïdes

La première solution envisagée par la NASA est aussi la plus radicale. Elle consiste à faire exploser une charge nucléaire à proximité de l’astéroïde de manière à le faire exploser. Cette méthode est celle qui serait envisagée en dernier recours. Son principal inconvénient serait de générer des fragments qui s’écraseraient très probablement sur la Terre.

astéroïde
Crédit photo : Qimono – Pïxabay

La seconde méthode consiste à utiliser un impacteur cinétique. L’objectif serait alors d’envoyer un satellite s’écraser sur l’astéroïde pour le faire dévier de sa course. Pour optimiser les chances de réussite, il faut développer des systèmes de visée plus performants. Cette option n’est valable que sur les astéroïdes qui mesurent entre 150 et 500 mètres de diamètre.

Enfin, la dernière méthode est destinée aux plus petits astéroïdes. Elle consiste à envoyer un satellite graviter autour de l’objet et utiliser la force d’attraction pour le faire dévier de sa course.

Source :

CNET