PARTAGER

Le 25 février dernier Samsung mettait un terme au flot de rumeurs inhérentes à ses flagships de 2018, en dévoilant officiellement et en marges du MWC 2018 de Barcelone les Galaxy S9 et S9+. Similaires à quasiment tous les niveaux aux porte-étendards de 2017, les Galaxy S8 et S8+, le nouveau fleuron de la firme sud-coréenne a du mal à plaire et se vendraient moins bien que prévu.

Samsung tablerait même sur une baisse de 10 millions d’unités entre le GS8/GS8+ et le GS9/GS9+.

10 millions d’unités en moins que prévu

C’est Ice Universe, un sourceur assez proche de l’écosystème Samsung, qui a mis le feu aux poudres ce matin sur Twitter en annonçant la catastrophe en cours chez Samsung. Sa rumeur vient en fait confirmer ce qui se disait déjà tout bas. En effet Samsung aurait beaucoup de mal à convaincre et écouler ses deux derniers haut de gamme.

Le design des S9 et S9+ serait sérieusement très proche de celui des Galaxy S8 et S8+ – Crédits photo : YouTube

La marque serait loin d’atteindre ses objectifs. La marque espère en effet écouler 8 millions de Galaxy S9/S9+ au cours du second trimestre de l’année courante. Dans l’ensemble sur un an Samsung n’écoulerait que 28 millions de ses haut de gamme.

Soit 10 millions d’unités en moins comparé à 2017. Année durant laquelle les GS8 et GS8+ ont battu tous les records et prédictions des analystes.

Les raisons de l’échec des Galaxy S9/S9+

Outre son activité téléphonique, Samsung est avant tout une multinationale qui touche un peu à tout. La firme produit écrans tactiles, capteurs photo entre autres. Ces composants étant utilisés par les fabricants chinois de smartphones, qui produisent des terminaux entrant en concurrence directe avec ceux du sud-coréen.

En somme Samsung se tire une balle dans son propre pied chaque fois qu’il gagne des sous en vendant ses composants à des marques tierces. De plus l’absence de franche révolution aussi bien au niveau du design que des performances, entre les Galaxy S8 et S9 justifie le fait que les consommateurs boudent une marque qui avait pour cœur de métier l’innovation.

Un avenir radieux en 2019 ?

La situation de Samsung inquiète, surtout que la firme fut durant les deux dernières années empêtrée dans une spirale de licenciements et départs volontaires + emprisonnement de son patron, pour faits de corruption.

Cependant, Samsung est attendu l’an prochain avec un smartphone qui donne déjà quelques migraines du seul fait de l’évocation des rumeurs relatives à sa dotation technique ou les fonctionnalités embarquées.

Le concept du prochain smartphone haut de gamme de Samsung, Galaxy S10 posant aux côtés d’un Galaxy S9+ – Crédits photo : Benjamin Geskin

Le Galaxy S10 qui devrait marquer la grosse rupture d’avec les S8 et S9 ne devrait pas pointer le bout de son nez avant février 2019. Voire plus tard. Les indiscrétions rapportent la présence de composants frontaux tous en-dessous de l’écran. Soit l’appareil photo, le capteur d’empreintes digitales et même le scanner facial. Le capteur photo dorsal quant à lui gagnerait non pas en pixels mais en taille de focale. Aucune rumeur ne donne de valeur exacte mais il se murmure que l’appareil photo du terminal ouvrirait en f/1.2. Ce qui serait une révolution dans l’industrie.

De plus le smartphone jouirait d’un design tout sans bordures. Et des tranches beaucoup plus fines. Un gain notoire en termes de puissance est également attendu.

Source :

Twitter