PARTAGER

Après s’être focalisé durant de nombreux mois sur les tests de smartphones et tablettes, TechGuru passe un cap en faisant passer au banc d’essai son tout premier ordinateur. Il s’agit du Dell XPS 15 2-en-1. Dévoilé en début d’année en marge du CES de Las Vegas aux États-Unis, le Dell XPS 15 2-en-1 est un ordinateur hybride de type laptop et tablette qui saura fournir la puissance nécessaire pour la réalisation d’un travail ultra professionnel. Mais également se muer en temps opportun en outil ou centrale de divertissement.

Sans plus tarder, voici ce que nous avons aimé et détesté sur le XPS 15 2-en-1 du fabricant américain Dell.

Dell XPS 15 2-en-1 : la fiche technique

Le Dell XPS 15 2-en-1 est un ordinateur extrêmement révolutionnaire. Rassurez-vous, il ne capture pas encore les nuages. Il ne propulse pas encore de fusée non plus, mais il s’agit du tout premier ordinateur au monde à embarquer un processeur codéveloppé par Intel et AMD.

Le Dell XPS 15 2-en-1 sous toutes ses coutures, en mode ordinateur et en mode tablette – Crédits photo : TechGuru

Sa fiche technique est assez étoffée et ce à tous les niveaux. On y retrouve les meilleures références du moment. Dont les processeurs Intel Core i5-8305G ou Intel Core i7-8705G au choix. Ces deux monstres issus de la précédente cuvée d’Intel embarquent 8 ou 16 Go de mémoire RAM DDR4 ainsi que 256, 512 ou 1024 Go de stockage interne de type SSD PCIe.

En outre, le Dell XPS 15 2-en-1 dispose d’un écran IPS tactile de 15,6 pouces de type InfiniteEdge. Ce dernier, qui est contrôlé par la carte graphique AMD Radeon RX Vega 870 codéveloppée par Intel et son rival historique, dispose d’une définition Full-HD ou 4K UHD selon le modèle que vous choisirez. Pour information, la carte graphique embarquée dispose d’une mémoire de 4 Go de type HMB2. Sans oublier la webcam capable de filmer en haute définition.

Les différents connecteurs du Dell XPS 15 2-en-1 – Crédits photo : TechGuru

Protégé par un scanner d’empreintes digitales ainsi qu’un système de reconnaissance faciale, le laptop est relativement bien fourni sur le plan de la connectivité. On y retrouve par exemple 2 ports USB Type-C Thunderbolt 3 (servant de DisplayPort et capable de véhiculer l’alimentation). De même que deux ports USB Type-C 3.1, un lecteur de cartes micro-SD et une prise Jack 3.5mm. Sur le plan des outils de communication sans fil, on retrouve notamment du Bluetooth 4.1 ainsi qu’une antenne WiFi Killer 1435 802.11 b/g/n/ac 2×2.

Alimenté par une batterie au Lithium-Ion de 75 Wh, le Dell XPS 15 2-en-1 tourne sous Windows 10 dans sa version professionnelle.

Dell XPS 15 2-en-1 : le design

Son nom dit presque tout de lui. Le Dell XPS 15 2-en-1 est un convertible de luxe. En ce sens, il sert à la fois d’ordinateur portable et de tablette d’appoint lorsqu’on en a besoin. De rares choses changent réellement entre ce modèle et celui de l’année dernière, si ce n’est justement cette fonction convertible.

Le Dell XPS 15 2-en-1 en Noir/Argent – Crédits photo : Dell USA

Pour se prêter à l’usage, la marque a dû installer un système nouveau de charnières à double rotation. Ce qui leur permet de pivoter à 360 degrés entre la base de la machine pour se transformer en tablette, ou à 90 degrés pour devenir un PC portable.

Mesurant de 9 à 16 mm x 354 mm x 235 mm pour un poids de 2 kg, le Dell XPS 15 2-en-1 est fait en magnésium. Il est donc solide et saurait supporter des chutes d’une certaine hauteur. Même si cela n’est pas sa fonction première. En outre, il n’y a pas grand-chose à ajouter au sujet de son design, qui est somme toute classique.

Le Dell XPS 13 pouces en Blanc Nacré/Rose Doré – Crédits photo : Dell USA

Cette machine est proposée par Dell en deux jeux de couleurs : Noir/Argent et Blanc Nacré/Rose Doré.

Dell XPS 15 2-en-1 : l’écran est-il à la hauteur ?

Pour une machine conçue pour faire office de PC portable et de tablette d’appoint, l’écran du Dell XPS 15 2-en-1 est assez remarquable. Il embarque une dalle IPS de fabrication japonaise. La Sharp SHP148E qui dessine une diagonale de 15,6 pouces et est définie en 1 920 x 1 080 pixels au format 16 : 9. Nombreux sont les constructeurs qui, comme Asus, Apple et même Acer, sont passés au format 2 : 3. Dell persiste sur son 16 : 9.

L’écran de cette machine propose une luminosité de 380 cd/m² au maximum. Ainsi qu’un contraste de 1 564 : 1. Pour une température moyenne des couleurs de 8 000 K. Cependant, durant les tests, nous avons remarqué que l’écran avait tendance à virer vers une teinte bleutée. Celle-là justement qui occasionne la fatigue visuelle et contre laquelle plusieurs marques luttent.

En tête Apple avec ses écrans TrueTone. Dell aurait pu proposer un système similaire. Ce sera probablement pour l’année prochaine ?

Dell XPS 15 2-en-1 : que vaut-il côté performances ?

La machine utilisée durant ce test est la version du XPS 15 2-en-1 dotée d’un processeur Intel Core i5-8305G, 8 Go de RAM ainsi que 256 Go de stockage. Pour rappel, ce processeur dispose de quatre cœurs très méchants. Cadencée à 2,4 GHz, cette puce pointe à 4 463 points. Soit bien plus que les 3 770 points détenus par le XPS de 13 pouces.

The Witcher 3, l’un des jeux les plus prisés et les plus gourmands du moment sur PC – Crédits photo : TechGuru

Dans la pratique, la machine s’en sort assez bien. Et pour illustrer ces performances, nous avons réussi à faire tourner The Witcher 3 avec les graphiques à fond sur ce PC portable. Il n’a absolument pas ramé, ni bugué. Ce qui est rare avec les ultraportables, ces machines se cantonnant le plus souvent à proposer de l’émulation de vieux titres au plus.

Pour corser un peu la chose, nous avons essayé Far Cry V sur cette machine, et le résultat était plus que convaincant. La carte graphique hybride conçue par Intel et AMD passe donc le test haut la main et sans sourciller.

Nous avons toutefois rencontré un problème assez inquiétant lorsqu’il a fallu jouer à GTA V. Le jeu multipliait les erreurs de calcul, ce qui est inhérent comme affirmé par Microsoft aux plateformes hybrides. Ici en l’occurrence une plateforme codéveloppée par Intel et AMD.

Dell XPS 15 2-en-1 : que vaut Windows 10 au quotidien ?

Sans grosse surprise, le Dell XPS 15 2-en-1 tourne sous Windows 10 dans sa version la plus récente. Soit la April Update 2018.

L’une des choses que nous avons remarquées après le premier démarrage de notre machine de test est l’absence notable de logiciels supplémentaires, outre ceux livrés de base avec Windows. En effet, Dell nous a habitués sur ses précédents modèles de XPS à livrer une panoplie d’applications accompagnant l’OS de Microsoft, afin de positionner ses propres créations.

Dell n’a préinstallé que très peu de logiciels au sein de son XPS 15 2-en-1 – Crédits photo : Flickr

Force est de croire que, du fait de son prix déjà très élevé, le XPS 15 2-en-1 a été épargné par cette coulée de publiciels (logiciels publicitaires).

Toutefois, la firme a eu la bonne idée d’installer trois applications qui s’avéreront diablement efficaces et productives pour tout professionnel qui se respecte. Il s’agit de Dell Mobile Connect, Support Assist et Dell Power Manager.

Lorsque Dell Mobile Connect sert de pont entre le XPS 15 2-en-1 et votre smartphone sous Android ou iOS, Support Assist gère les erreurs système et la cohésion de l’ensemble, afin d’avoir une machine stable en tout temps. Les PC sont réputés pour leurs bugs. Enfin, Dell Power Manager permet de switcher entre les différents modes fonctionnels en ajustant au passage l’usage de la batterie et l’autonomie.

Dell propose trois applications assez utiles, Dell Mobile Connect, Dell Support Assist et Dell Power Manager – Crédits photo : Flickr

En détail, Dell Mobile Connect est le client PC d’une application qu’il faudra installer sur son smartphone. Une fois ceci fait on aura accès depuis sont XPS 15 2-en-1 à toutes les fonctionnalités de son smartphone. On pourra émettre des appels, envoyer des messages, lancer des applications, le tout dans une fenêtre sur le bureau de Windows 10.

Cependant, lorsqu’on passe en mode tablette les choses sont beaucoup moins joyeuses. En effet, depuis l’abandon par Microsoft de Windows Mobile, les éditeurs d’applications et logiciels se sont eux aussi détournés de la plateforme de Redmond. Il est donc sacrément complexe de trouver des applications adéquates susceptibles d’être utilisées lorsque le Dell XPS 15 2-en-1 est converti en tablette. Les logiciels Windows 32 ou 64 bits ne sont tout simplement pas à la hauteur, et le concept de tablette est très vite mis aux oubliettes.

Le Dell XPS 15 2-en-1 en mode tablette – Crédits photo : YouTube

En somme, on conclura cette partie en disant que le mode tablette du XPS 15 2-en-1 est tout simplement pensé pour une meilleure aise lorsqu’on se sert du PC portable sur une surface plane, un lit en visionnant un film ou en jouant à des jeux vidéo.

Dell XPS 15 2-en-1 : qu’en est-il de l’autonomie et de la ventilation ?

Il n’y a pas de réel protocole de test en ce qui concerne l’autonomie ou la ventilation d’un ordinateur. Il suffit de pousser ce dernier dans ses derniers retranchements puis d’apprécier son comportement en mode intensif.

En la matière, le Dell XPS 15 2-en-1 ne fait pas exception chez les PC. Poussé dans ses limites, le laptop américain laisse aisément entendre un sifflement suffisamment audible et gênant pour perturber l’expérience utilisateur de façon globale. Cependant, il convient de souligner que ce ne sont que des tâches assez lourdes et nécessitant une certaine puissance qui aboutissent à un tel résultat. Il est donc quasiment impossible durant le surf en ligne, le visionnage de photos ou de vidéos et même de la bureautique, de réveiller le ventilateur de cette machine.

Le ventilateur du Delll 15 2-en-1 est un peu criard lorsque la machine passe en utilisation intensive – Crédits photo : TechGuru

En ce qui concerne l’autonomie, comme nous l’avons relevé plus haut, le convertible américain dispose d’une batterie au Lithium-Ion de 75 Wh. Nous sommes bien loin des 97 Wh dont dispose la version classique non convertible du Dell XPS 15. Naturellement, cette diminution de la quantité de Lithium-Ion s’accompagne d’une baisse drastique de l’autonomie de cette machine. D’autant plus qu’ici l’écran est tactile et de meilleure définition, ce qui en général consomme plus d’énergie.

On aurait pu s’attendre à ce que ce modèle 2-en-1 qui pèse quand même 2 kg embarque plus de jus côté batterie.

L’autonomie d’un ordinateur tournant sous Windows 10 – Crédits photo : EasyTutoriel

Dans les faits, la luminosité de l’écran au maximum, le volume audio fixé à 10 %, le WiFi en marche et le navigateur web diffusant des épisodes de séries sur Netflix, le Dell XPS 15 2-en-1 a réussi à tenir 7 heures et 30 minutes. Il est donc dans la moyenne des machines de cette gamme de prix.

Seuls les MacBook Air et MacBook Pro Retina de 2017 ont réussi à faire mieux. Nous ne pouvons cependant comparer au modèle 2018 des machines d’Apple n’étant même pas encore commercialisées.

Toutefois ces scores sont à relativiser. En partie parce que le PC portable dispose d’une certaine proportion de puissance en plus. Ce qui excuse donc le fait qu’il dispose d’une autonomie plus légère que celle des autres ultraportables disponibles sur le marché. Notamment ceux d’Asus qui pointent aisément à 9 ou 11 heures.

Prix et disponibilité

Le Dell XPS 15 2-en-1 est d’ores et déjà disponible à la commercialisation. Cependant, c’est son prix qui risque d’en rebuter plus d’un. Ce monstre de puissance et d’autonomie démarre en effet à 1 799 euros sur le site de son fabricant. Et si vous optez pour la version la plus avancée, attendez-vous à devoir régler 3 249 euros.

Cependant, Amazon propose sa version non convertible à un prix défiant toute concurrence.

Acheter le Dell XPS 15 2-en-1 non convertible sur Amazon France :

Nous le recommandons ou pas ?

Si vous disposez de suffisamment de moyens pour vous offrir le Dell XPS 15 2-en-1, foncez et achetez cette machine. À de nombreux égards c’est un investissement gagnant sur le long terme. Tant ce laptop respire la robustesse, la solidité et la stabilité. Durant nos phases de test les charnières n’ont montré par exemple aucun signe de fatigue, pourtant ce sont elles qui lâchent bien souvent en premier sur les PC portables.

De plus, il s’agit d’une machine hyper puissante qui réagit en temps réel à chacune des commandes de l’utilisateur. Par contre, s’il est question de vous endetter afin de l’acquérir, nous vous recommandons de jeter votre dévolu sur un modèle moins onéreux, voire une marque plus abordable.

Notre conclusion