Vous n’en avez sans doute pas conscience, mais vos enfants sont déjà une cible marketing. Menacée par l’arrivée prochaine de la plateforme de streaming de Disney, Disney +, la firme californienne Netflix prépare déjà sa riposte. L’opération-séduction auprès des plus jeunes a commencé et s’intensifiera dans les mois à venir. Hors de question pour Netflix de laisser le géant américain lui voler cette part de marché.

Les enfants sont une cible de choix pour les programmes de streaming. Selon une étude anglaise de l’Ofcom datant de 2017, les enfants âgés de 3-4 ans passaient 8 heures par semaine à regarder des contenus en ligne. Il est donc tout naturel que des plateformes telles que Netflix et bientôt Disney+ tentent d’attirer ce public. Offrir des programmes divertissants mais également pédagogiques de qualité, tel est désormais le crédo de ces sites de streaming.

Netflix renforce son offre à destination des enfants

Netflix est devenu en quelques années un véritable lieu de rendez-vous pour les familles. Enfants, adolescents et adultes y trouvent leur compte grâce à des programmes variés, adaptés à tous les publics. Mais c’est sans doute sur le secteur Jeunesse que la plateforme californienne a concentré l’essentiel de ses efforts. Si elle propose des séries et films originaux divertissants à destination des enfants tels que les programmes Dragons, Le bus magique, Nouvelle Génération, Hilda ou encore Les Têtes Vides, elle offre également des séries plus éducatives et pédagogiques telles que La Boite a réponse des Story Bots, lancée il y a quelques mois.  Le catalogue Netflix dispose également de programmes jeunesse plus anciens, des classiques tels que Moi, moche et méchant, Kung Fu Panda, Toy Story 3 ou Totally Spies.

Disney+ lancé le 12 novembre prochain aux États-Unis

Mais avec l’arrivée prochaine de Disney+ dans le paysage du streaming, la firme de Los Gatos va encore renforcer son offre à destination des plus jeunes. Pas question de laisser le marché jeunesse à Disney. Plusieurs programmes enfants verront le jour ces prochains mois. La mini-série animée Maya and the Three et le long métrage My Father’s Dragon sortiront sur la plateforme en 2021. D’ici l’année prochaine, on pourra regarder les séries animées Go ! Go ! Cory Carson suivant les aventures de la petite voiture Cory Carson et Kid Magic, racontant l’histoire d’un jeune garçon qui se découvre des super-pouvoirs.

De son côté, Disney+, qui mise tout sur les programmes jeunesses, sera lancé le 12 novembre prochain aux Etats-Unis au prix concurrentiel de 6,99$ par mois. Parmi les programmes les plus attendus, on cite les séries High School Musical, Star Wars – The Mandalorian, produite et écrite par Jon Favreau, Monstres et compagnie – Monsters at work, Les Muppets ou encore un remake du classique des nineties Maman j’ai raté l’avion.

Un public consommateur de programmes qui se renouvelle sans cesse

Ce secteur attire autant les deux plateformes car le marché de l’animation jeunesse est lucratif. Les contenus en ligne sont devenus le principal moyen de divertissement mais aussi d’apprentissage pour les moins de 10 ans, selon le site lecoinparents.fr. Le public jeunesse consomme beaucoup de programmes en ligne et se renouvelle rapidement. De plus, en misant tout sur les enfants, ces plateformes capitalisent sur le futur, car ces jeunes deviendront dans quelques années des consommateurs émancipés. Mieux vaut donc commencer l’opération séduction au plus tôt.