PARTAGER

Apple pourrait-il racheter Netflix en 2018 ? Une question qui trouble le monde de la finance en ce début d’année. Cette probabilité aurait pourtant 40 % de chances d’aboutir selon deux analystes de Citi, une banque new-yorkaise.

Un contexte politico-économique favorable

Jim Suva et Asiya Merchant n’en démordent pas : pour eux, les dernières lois sur la fiscalité passées par Donald Trump pourraient donner le coup de pouce nécessaire à Apple. La firme de Cupertino pourrait ainsi rapatrier aux États-Unis, une somme estimée à 252 milliards de dollars. Une somme qui augmente de 50 milliards par an selon des projections.

Graphique avec les différentes entreprises que pourrait racheter Apple selon Citi. Elle a été réalisée avant que Disney ne rachète une partie de Fox. Crédit photo : Business Insider

Le patron d’Apple, Tim Cook, a donc de quoi être reconnaissant à Donald Trump. La réduction des taxes implémentée par l’actuel président américain permettra à sa firme de réaliser un rapatriement des fonds de l’entreprise aux États-Unis afin de procéder dans la foulée à un réinvestissement. Même s’il y a eu un désamour dès le départ entre les patrons de la Silicon Valley et Trump, force est de constater que le président devient par cette réforme un allié de choix.

Un rachat qui pourrait se produire

Le rachat de Netflix pourrait être la résultante d’un excès de liquidité chez Apple. En rachetant Netflix, la firme pourra diminuer son épargne et investir dans un domaine qui l’intéresse depuis quelque temps. Netflix devrait donc se tenir sur ses gardes. De plus, en rachetant la boîte de Los Gatos, Apple n’investirait qu’à peu près un tiers de son épargne.

Un bon investissement pour Tim Cook qui permettra à Apple de réussir dans le secteur du streaming. Les analystes de la Citi ont construit un diagramme pour prouver que ce rachat est probable. En prenant en compte leurs calculs méthodiques, Apple débourserait ainsi près de 104 milliards. Alors, comme disent les Anglais, wait and see.