PARTAGER

Selon une rumeur très récente, Google aurait dans l’idée de lancer un service de jeux vidéo en streaming. La firme californienne pourrait aussi l’accompagner d’une console.

Un service de jeux vidéo par abonnement

Google serait donc sur le point de faire ses premiers pas dans l’impitoyable univers du jeu vidéo. Le site The Information certifie s’appuyer sur des sources fiables « au courant du projet » lorsqu’il révèle l’intention de Google de lancer prochainement un service de jeux vidéo en streaming. Le projet serait déjà en développement et son nom de code est « Yeti ».

streaming
Logo Google — Crédit photo : Wikimedia Commons

Ce service serait un mélange entre le PlayStation Now de Sony et Shadow, le système proposé par Blade, une start-up française. Ainsi, le géant californien aurait l’intention de proposer aux consommateurs un service par abonnement. La formule s’appuierait sur une bibliothèque de jeux disponibles sur Chromecast. Le système entier passerait par le cloud, ce qui sous-entend une très bonne connexion internet. En ce qui concerne le prix de « Yeti », il n’y a aucune information disponible.

Une console pour Google ?

Pour accompagner son service streaming, Google aurait aussi prévu de lancer une console ainsi qu’une manette dédiée. Elle se substituerait au Chromecast en ce qui concerne l’accès au service. Pour en savoir plus, il faudra certainement patienter jusqu’à la conférence de Google les 8, 9 et 10 mai prochains, ou peut-être jusqu’à l’E3 2018.

streaming
Crédit photo : IO — Images — Pixabay

Google a depuis longtemps développé un certain intérêt pour le jeu vidéo, et notamment pour le streaming. En 2012, le géant californien avait organisé une démonstration du service de cloud gaming baptisé Gaikai sur le navigateur Chrome. En 2014, une rumeur avait annoncé le rachat probable de Twitch par Google. Durant un temps, il avait même été envisagé la création d’une console sous Android. Google pourrait donc prochainement concrétiser un projet qui ne date finalement pas d’hier.

Source :

CNET