PARTAGER

Le cycle de vie habituel des consoles de jeux a été estimé à six ans. Pourtant, Shigeru Miyamoto (le père de Mario) pense que la petite hybride a toutes les qualités pour vivre bien plus longtemps.

Un cycle de vie plus important pour la Switch ?

Le cycle de vie de la Nintendo Switch pourrait dépasser les six années qui sont le plus souvent attribuées aux consoles. C’est ce que pense et espère Shigeru Miyamoto, le responsable du département création artistique chez Nintendo. Il est d’ailleurs le créateur de nombreux personnages mythiques de la marque comme Mario.

Le trailer de Super Mario Odyssey :

Le Japonais a expliqué aux investisseurs, dans le cadre d’une séance de questions-réponses repérée par BGR, que le cycle de vie habituel d’une console est évalué à six années. Pourtant, il pense qu’il serait intéressant et qu’il est possible de prolonger ce cycle pour la Nintendo Switch. Les nombreuses spécificités de la console devraient aider les développeurs à la porter au-delà de six ans de vie.

La Switch : un succès ahurissant

Le succès de la console hybride appuie fortement les propos du papa de Mario. En effet, Nintendo a vendu plus de Switch en dix mois que de Wii U en cinq ans. La console intégrera bientôt de nouveaux accessoires en carton tirés du Nintendo Labo. Enfin, un émulateur PC existe d’ores et déjà et permet de jouer aux jeux de la Nintendo Switch sur Linux, Windows et Mac. Linux débarque d’ailleurs sur la console avec l’idée qu’un jour les jeux seront piratés.

cycle
Crédit photo : Nintendo

Cela fait plusieurs décennies que le cycle de vie des consoles est établi à six ans. Cela comprend le temps nécessaire à l’amortissement des investissements, l’enrichissement des catalogues (accessoires et jeux) et la conception de la génération suivante. De ce fait, si Nintendo parvient à prolonger ce cycle, cela constituera une performance (et un record ?) de plus pour sa petite console hybride.

Source :

01Net