PARTAGER

Le géant de Mountain View annonce le lancement dans un futur proche d’une nouvelle application baptisée « Reply ». Ce programme intelligent intégré au smartphone permettra de répondre aux messages grâce à l’utilisation de divers algorithmes.

Une application intelligente, mais contrôlée par l’homme

Cette application mobile sera tout de même sous contrôle humain. Clairement, elle sera configurée de manière à sélectionner des réponses rédigées en amont. Il s’agira de faciliter la vie aux utilisateurs, après la réception d’un message. Reply affichera au moins trois réponses et l’utilisateur choisira la réponse la plus appropriée.

Reply sera capable de gérer aussi vos discussions sur les messageries comme Messenger, Gmail, Twitter. Crédit photo : Pxhere

Il sera aussi possible de permettre à l’application de donner automatiquement une réponse à certains messages. Pour ce cas, un petit logo offrira la possibilité de confirmer que la réponse produite ne provient pas d’un être humain. Il s’agit d’éviter un conflit si la réponse donnée est litigieuse. Le mode « ne pas déranger » permet aussi de fournir des réponses automatiques en cas d’indisponibilité.

Reply : une application évolutive

En réalité, l’application Google Reply se configure en utilisant plusieurs logiciels de messagerie. Cette spécificité lui permet de fournir des réponses automatiques aux messages ayant un mot distinctif. Il pourra aussi en se basant sur le calendrier dire à vos contacts que vous êtes absents. Cela permettra à vos correspondants de savoir que vous êtes en réunion ou en vacances.

Pour le moment, cette application n’est pas encore disponible, mais une version sous format APK non finalisé est déjà accessible. Il faut noter qu’il est truffé de bugs. La technologie présente dans Reply utilise des éléments appartenant à des logiciels Google en l’occurrence, la fonction Smart Reply. Il reste à savoir si les utilisateurs seront capables de laisser une intelligente artificielle gérer leurs discussions sur les messageries comme Messenger, Gmail, Twitter, SMS…

Source :

Thmmagazine