PARTAGER

Netflix écrase littéralement la concurrence dans de nombreux pays dont la France fait partie. Selon Libération, le service compte aujourd’hui 3,5 millions d’abonnés français, et ce chiffre ne fait qu’augmenter.

100 000 abonnés supplémentaires par mois

En ce moment, Netflix a la cote en France. Sa progression est d’ailleurs très impressionnante. En effet, le service comptait dernièrement 2,5 millions d’abonnés dans le pays. Aujourd’hui, ils sont 3,5. On estime qu’en moyenne le service bénéficie de 100 000 abonnés supplémentaires chaque mois.

abonnés
Crédit photo : Freestocks – Unsplash

Netflix profite du bouche-à-oreille et d’un fort effet de notoriété. Les séries et films originaux font beaucoup parler d’eux. Le service propose de nouveaux contenus chaque semaine, de nouveaux partenariats et une bibliothèque déjà très bien fournie. La qualité et la quantité de contenus proposés sont les principaux ingrédients de la réussite de Netflix en France.

Un service lancé il y a seulement quatre ans

Pour rappel, Netflix a été lancé en France il y a près de quatre ans. Il a désormais dépassé le service d’Orange vieux de dix ans et ses 2,9 millions d’abonnés : OCS. Mais le service ne compte pas s’arrêter là et pourrait rapidement doubler Canal+. L’abonnement complet (avec les chaînes) compte 4,9 millions d’abonnés français. C’est donc toujours plus que Netflix. Seulement, le groupe Canal progresse moins vite que le service de streaming, qui pourrait bien passer devant un jour ou l’autre.

abonnés
Crédit photo : Charles Deluvio — Unsplash

Mais Netflix compte aussi sur l’investissement pour grossir ses rangs. En effet, le service compte dépenser la somme de huit milliards de dollars cette année pour ses films et séries. Les studios Canal se contenteront d’un investissement à hauteur de cinq milliards de dollars. L’une des forces de Netflix est la production de contenus originaux devenus cultes tels que Stranger Things et bien d’autres séries. L’investissement devrait permettre au service de gagner toujours plus de parts de marché en France et dans le monde.

Source :

Kulturegeek