PARTAGER

Le secteur aérospatial représente un marché en pleine expansion : les sociétés privées développent leurs propres fusées et les envoient en orbite. La communication de certaines entreprises américaines n’y est pas pour rien.

Les États-Unis en tête du marché de la conquête spatiale

Une entreprise chinoise du nom de OneSpace vient de lancer sa première fusée dans l’espace. Elle suit ainsi les autres firmes dans la course à la conquête spatiale. Les plus connues sont sans aucun doute SpaceX et Blue Origin. Ces deux sociétés sont spécialisées dans l’astronautique. La première a été créée par Elon Musk, tandis que la seconde appartient à Jeff Bezos.

Lancement de la fusée de OneSpace :

Ces entreprises cherchent donc à conquérir le secteur de la conquête spatiale et multiplient les campagnes de communication autour de cette activité. Si elles dominent l’industrie, elles ne sont pas seules. Récemment, la société OneSpace s’est aussi illustrée en réussissant son premier lancement. Des dizaines de petites sociétés comme celle-ci tentent de percer un marché qui ne représente pas moins de 339 milliards de dollars.

Une série de fusées dans les cartons de OneSpace

La première fusée de la société chinoise mesure neuf mètres de haut. Elle a pris son envol dans le nord-est de la Chine et a atteint l’altitude de trente-huit kilomètres. Elle a ainsi parcouru un total de 273 kilomètres avant de se reposer sur le sol. Le but de cette opération était de collecter des données. OneSpace souhaite mettre au point une série de fusées OS-X. Elles devront être capables de placer une charge utile de cent kilogrammes en orbite.

OneSpace
Crédit photo : Wikipedia

Le porte-parole de l’entreprise explique que OneSpace compte en produire une vingtaine dans les années à venir. Elle travaillerait également sur des fusées capables de lancer de petits satellites de surveillance. Leurs missions porteront sur les sites de catastrophes, la météo ou encore les cultures. Pour l’heure, l’Inde domine le secteur de ces petits engins peu chers et faciles à déployer.

Source :

Clubic