PARTAGER

En marge d’un événement privé organisé à Shenzen, la marque chinoise Xiaomi a dévoilé le 31 mai dernier sa flotte 2018 articulée autour de trois smartphones. L’un se concentrant sur le milieu de gamme, le Mi 8 SE. Tandis que les deux autres s’intéressent au haut de gamme, les Mi 8 et Mi 8 Explorer. Après une brève halte et une prise en main en profondeur du Mi 8 SE, nous vous proposons de tout savoir des Mi 8 et Mi 8 Explorer. Deux smartphones susceptibles de prescrire des cauchemars à Samsung et Apple, les deux leaders du marché des terminaux mobiles.

Prise en main des deux nouveaux haut de gamme de Xiaomi, la marque qui a débarqué en France il y a deux semaines.

Xiaomi Mi 8 et Mi 8 Explorer, comme un air d’iPhone X

Si vous avez aimé le design du dernier fleuron d’Apple, l’iPhone X, vous adorerez celui des Xiaomi Mi 8 et Mi 8 Explorer. Toutefois, si les deux derniers terminaux de l’écurie chinoise disposent d’une base commune sur le plan esthétique, quelques différences permettent de les distinguer.

Le Xiaomi Mi 8 sous toutes ses coutures – Crédits photo : Xiaomi

De prime abord, la notion de matériaux nobles de Xiaomi se rapproche assez de celle de ses concurrents. Comme Apple sur l’iPhone X ou Samsung sur les Galaxy S8, S8 Plus ou S9 et S9 Plus, Xiaomi a opté pour du verre pour confectionner la façade et le dos de ses nouveaux joujoux. L’arrière propose même une vitre 2.5D. Tandis que le métal habille les tranches à bords biseautés et est le matériau de base du châssis.

La principale caractéristique du design de ces deux nouveaux flagships est l’encoche en façade, moins large mais plus épaisse que celle du smartphone d’Apple. Elle embarque à peu de choses près la même quantité de capteurs que l’encoche de l’iPhone X. Dont ceux responsables de la reconnaissance faciale au point où Xiaomi a baptisé son système Face ID. Comme celui du dernier terminal américain. Les Mi 8 et Mi 8 Explorer disposent de bordures ultra fines latéralement. La bordure inférieure étant quant à elle légèrement prononcée.

Le dos du Xiaomi Mi 8 – Crédits photo : Xiaomi

Autre élément important du design de ces deux nouveaux terminaux, la présence au dos d’un appareil photo situé sur le coin supérieur gauche à la verticale. Le dos du Mi 8 embarque un capteur d’empreintes digitales, alors que le Mi 8 Explorer en est dépourvu, vous comprendrez pourquoi plus bas. Les tranches accueillent notamment les boutons de verrouillage/déverrouillage et volume haut/bas. Du moins pour les latérales. Tandis que les tranches inférieure et supérieure ne logent que le port USB Type-C, les haut-parleurs mono et le tiroir SIM. Pas de port Jack 3.5 mm, mais un adaptateur est livré avec le terminal.

Le dos transparent du Mi 8 Explorer – Crédits photo : Xiaomi

Comme évoqué plus haut, quelques éléments permettent de différencier le Mi 8 du Mi 8 Explorer. En fait un élément en particulier en ce qui concerne le design. Il s’agit du dos. Tandis que celui du Mi 8 est opaque, celui du Mi 8 Explorer arbore un dos en verre translucide ultra séduisant qui permet d’apercevoir de manière factice les composants internes de l’appareil. Un peu comme sur l’U12+ de HTC.

Les Mi 8 sera livré en Blanc, Or, Bleu Marine ou Noir par Xiaomi.

Xiaomi Mi 8, la fiche technique complète

Le Xiaomii Mi 8 est un haut de gamme au sens strict du terme. Du coup il est serti de ce qui se fait de meilleur dans l’industrie à l’heure actuelle.

Et quoi de mieux côté processeur que le Snapdragon 845 de Qualcomm ? Ou une quantité astronomique de mémoire vive ? Le haut de gamme du chinois embarque le processeur doté de huit cœurs cadencés à 2,8 GHz couplés à 6 Go de mémoire vive. Trois capacités de stockage sont proposées : 64, 128 ou 256 Go. Pas de slot mémoire, il faudra se contenter de l’une de ces options de stockage interne.

Les dessous du Xiaomi Mi 8 – Crédits photo : TechGuru

Côté écran on a droit à une dalle Super AMOLED comme celle proposée par Samsung sur tous ses haut de gamme. Celle du Mi 8 fait 6,21 pouces de diagonale au format 18,7 : 9 pour une définition Full-HD+ de 2 248 x 1 080 pixels et une densité de 402 ppp. Toujours sous le capot, on retrouve une batterie de 3 400 mAh disposant de la fonction recharge rapide. Mais pas de recharge sans fil au programme. Enfin, on retrouve des puces permettant à l’utilisateur d’user de toutes les technologies de communication sans fil ou presque. Bluetooth 5.0, GPS bi-bande (précision inégalée) + GLONASS, Beidou, Galileo (équivalent européen du GPS) et Quasi-Zenith (équivalent japonais du GPS). Du WiFi, en passant par la 4G LTE ou le NFC.

Le capteur d’empreintes digitales du Xiaomi Mi 8 – Crédits photo : Xiaomi

Sur le flanc de la photographie, le terminal fait aussi bien que l’iPhone X. Du moins sur le papier et selon DxOMark. On retrouve à bord du Mi 8 un double capteur photo dorsal de 12 + 12 millions de pixels qu’accompagne un flash LED omnidirectionnel et un système de réduction sonore. Le capteur disposé en façade propose de filmer des images en 20 millions de pixels. Pour l’heure aucun test des performances photo du Mi 8 n’est disponible, mais DxOMark lui octroie le score de 105 points. Ce qui en théorie signifie qu’il fait mieux que tous les smartphones de Google, Apple et Samsung. Mais de 4 points moins bien que le Huawei P20 Pro.

Le Mi 8 tourne sous Android 8.0 Oreo floqué de la dernière itération de la surcouche maison de Xiaomi, MIUI 10. Cette dernière se rapproche largement sur le plan esthétique de l’iOS d’Apple.

Xiaomi Mi 8 Explorer, la fiche technique complète

Bien que présenté à la suite du Mi 8, le Mi 8 Explorer est le véritable haut de gamme de Xiaomi cette année. Ce petit condensé de brutalité technologique embarque peu ou prou la même fiche technique que le Mi 8, à quelques exceptions près.

Au jeu des trois différences entre le Mi 8 et Mi 8 Explorer, on retrouve déjà le design comme évoqué plus haut. Le dos du Mi 8 Explorer est transparent, ce qui laisse voir les composants embarqués. Seconde différence, la quantité de mémoire vive embarquée. Le Mi 8 Explorer dispose de 8 Go. Deux options de stockage interne sont proposées : 128 et 256 Go. Sans possibilité d’extension là aussi.

Le Mi 8 Explorer, vu de dos – Crédits photo : Xiaomi

La troisième et dernière différence entre les deux frères d’armes est la localisation du capteur d’empreintes digitales. Sur le Mi 8, il est logé au dos en dessous de l’appareil photo. Sur le Mi 8 Explorer, le capteur d’empreintes digitales est situé sous l’écran. Xiaomi l’a fait avant Apple et Samsung, et c’est important de le souligner.

Le capteur d’empreintes digitales situé sous l’écran – Crédits photo : TechGuru

Ce capteur d’empreintes digitales quoique situé sous l’écran fonctionne de la même manière que n’importe quel capteur de ce type. Il sera cependant nécessaire de presser avec un peu plus d’insistance pour qu’il fonctionne correctement. Un peu comme on utiliserait 3D Touch sur l’iPhone.

Face ID, pour la reconnaissance faciale

Comme l’iPhone X, les Huawei P20 Pro et P20, tout comme le Honor 10, les LG G7 ThinQ, les OnePlus 6 et HTC U12+, les Xiaomi Mi 8 et Mi 8 Explorer disposent d’un système de reconnaissance faciale. Cependant, si tous les concurrents de l’iPhone X ne disposent que d’un système biométrique de reconnaissance faciale sommaire en 2D et facilement dupé par une photographie du proprio, celui des terminaux de Xiaomi se rapproche assez dangereusement de Face ID d’Apple.

Le système de Xiaomi a même été lui aussi baptisé Face ID. Pour des soucis de brevet cependant, il portera le nom de reconnaissance faciale en Europe et aux États-Unis puisque Face ID est un nom de marque appartenant à Apple.

Le système de reconnaissance faciale du Mi 8 – Crédits photo : Xiaomi

Toutefois, Face ID fonctionne différemment sur le Mi 8 et le Mi 8 Explorer. Quand sur le premier le système se contente de bombarder un nuage de points plus ou moins important sur le visage de l’utilisateur, sur le second la technologie va beaucoup plus loin en projetant 30 000 faisceaux lumineux qui optimisent au mieux la reconnaissance en trois dimensions du visage. Ainsi ni photo ni vidéo ne peuvent tromper le Mi 8 Explorer.

Comme sur l’iPhone X, le Face ID des Mi 8 fonctionne aussi bien de jour que de nuit, grâce à un capteur infrarouge. La reconnaissance peut du coup se faire de façon optimale sous la couverture, dans une forêt en pleine nuit ou en plein jour.

Xiaomi Mi 8 : un iPhone X killer ?

Apparence, fonctionnalités de base et technologies inédites : Xiaomi a pratiquement dépouillé l’iPhone X jusqu’à l’os pour concevoir ses Mi 8 et Mi 8 Explorer. La ressemblance entre les deux smartphones et le terminal d’Apple est de plus assumée par le chinois, qui n’a cessé de comparer durant la présentation ses deux fleurons à l’arme fatale de la Pomme californienne.

On est donc en droit de spéculer sur le fait que le Mi 8 est un iPhone killer. Sur le plan des tests, AnTuTu délivre un explosif score de 301 472 points pour les performances matérielles brutes du Mi 8, et DxOMark celui de 99 pour les performances photographiques. Soit des score de loin supérieurs à ceux de l’iPhone X.

Où acquérir les Xiaomi Mi 8 et Mi 8 Explorer ?

Ne vous ruez pas vers la boutique Xiaomi de Paris tout de suite puisque les deux derniers terminaux de la marque n’y sont pas encore proposés. Mais ça ne saurait tarder. Comme à son habitude, Xiaomi a cassé les prix du segment haut de gamme. Et vu l’engouement généré autour des Mi 8 et Mi 8 Explorer, les géants du secteur ont beaucoup de souci à se faire.

Pour moitié prix on a pratiquement un iPhone X sous Android. Ces prix sont cependant en yuans et susceptibles d’être revus à la hausse en France. Concernant les tarifs en Chine :

  • Xiaomi Mi 8 : 2 699 yuans (360 euros environ) pour 6 Go de RAM + 64 Go de stockage interne
  • Xiaomi Mi 8 : 2 999 yuans (400 euros environ) pour 6 Go de RAM + 128 Go de stockage interne
  • Xiaomi Mi 8 : 3 299 yuans (440 euros environ) pour 6 Go de RAM + 256 Go de stockage interne
  • Xiaomi Mi 8 Explorer : 3 699 yuans (493 euros environ) pour 8 Go de RAM + 128 de stockage interne