PARTAGER

Microsoft met fin à des mois de rumeurs en dévoilant sa première tablette low-cost. Baptisée Surface Go, la nouvelle ardoise tactile de la firme de Redmond se positionne sur un segment tarifaire jusqu’à maintenant dominé essentiellement par les iPad d’Apple. Livré en dessous de la fourchette des 500 euros, le Surface Go n’est pas qu’une Surface Pro au rabais, bien au contraire. De quoi est concrètement constituée la nouvelle tablette ?

Nous vous proposons un tour d’horizon des points clés du Surface Go, la nouvelle ardoise tactile de Microsoft.

Design : comme un Surface Pro, mais en plus petit

Le Surface Go de Microsoft reprend peu ou prou les codes esthétiques du Surface Pro. À ceci près que le modèle Go est bien plus compact que le Pro. Il fait en effet 245 x 175 x 8,30 mm pour un poids de 522 sans le clavier (770 g avec le clavier).

Le Surface Go hérite d’un pied inclinable plus solide – Crédits photo : Microsoft

On retrouve ce boîtier en magnésium, dont la position est réglée par un pied inclinable de nouvelle génération plus solide et souple. Du reste pas de changement fracassant. Mais on note cependant la présence d’énormes bordures.

Surface Go : la fiche technique complète et détaillée

Sous le capot de la bête, on retrouve comme annoncé par les rumeurs un processeur Intel. Ici c’est le Pentium Gold 4415Y qui a été choisi par Microsoft, car alliant à la perfection selon lui performances et autonomie. Le tout dans un design silencieux, sans ventilateur.

Le Surface Go est une tablette d’appoint qui servira surtout de second ordinateur – Crédits photo : Microsoft

L’Intel Pentium Gold 4415Y est en fait un Intel Atom conçu selon les plans de l’architecture Kaby Lake datant de l’an dernier. Il embarque deux cœurs gravés en 14 nm et il est cadencé à 1,6 GHz. Vous comprendrez qu’une puce de cet acabit ne se destine absolument pas à du travail de dessin vectoriel, mais plutôt de bureautique (Word, Excel, Netflix).

En outre la marque y a associé 4 ou 8 Go de mémoire RAM ainsi que 64/128/256 Go de mémoire de stockage interne. Stockage extensible via le port dédié. La version du Surface Go avec 64 Go de stockage propose de la mémoire au format eMMC (plus lente), tandis que celles avec 128 et 256 Go sont au format SSD.

L’écran PixelSense du Surface Go – Crédits photo : Microsoft

L’écran du Surface Go PixelSense du Surface Go fait 10 pouces de diagonale. Sous le contrôle d’un GPU Intel (Intel HD Graphics 615), cet écran est défini en 1 800 x 1 200 pour 217 ppp de densité. En outre il dispose d”un format 3 : 2 et d’un taux de contraste de 1 500 : 1. Il est par ailleurs protégé par du verre Gorilla Glass 3. La tablette est aussi complète sur le plan multimédia. Grâce à ses haut-parleurs stéréo, son capteur photo frontal de 5 millions de pixels et le capteur dorsal de 8 millions de pixels.

Le Surface Go est plus que complet du point de vue de la connectique. On y retrouve en effet un port USB-C, une prise jack de 3,5 mm et un port Surface Connect. Mais également un connecteur pour le clavier Type Cover, du Bluetooth 4.1 et du WiFi IEEE 802.11 a/b/g/n/ac. Côté sécurité enfin on retrouve l’habituel mot de passe. Mais si vous le trouvez trop obsolète le Surface Go dispose embarque également Windows Hello, le système de reconnaissance faciale de Microsoft.

Windows Hello le système de reconnaissance faciale de Microsoft est dans la place – Crédits photo : Windows via YouTube

Alimenté par une batterie de 27 Wh conférant selon Microsoft 9 heures d’autonomie, le Surface Go tourne sous Windows 10 S. Pour information, il s’agit d’une version de Windows 10 bridée par Microsoft et qui ne fait tourner que des applications téléchargées depuis le Windows Store.

Surface Go : deux versions disponibles

Comme bien souvent avec ce type de produits, le Surface Go sera disponible en deux versions. L’une équipée uniquement de la connectique WiFi, et l’autre alliant WiFi et 4G LTE via un lecteur de cartes SIM. Les deux versions seront commercialisées en France.

Surface Go : des accessoires vendus séparément

Si le Surface Go est commercialisé à un tarif défiant toute concurrence pour ce type de produits, malheur est de constater qu’il s’agit là d’un prix n’incluant absolument pas les accessoires. La firme a profité de son événement éclair pour dévoiler de nouveaux accessoires. Dont un Surface Pen, un clavier Type Cover et une souris.

Les nouveaux accessoires des produits Surface. Un Surface Pen plus précis, un Type Cover doté d’un trackpad plus large et une souris arborant de nouvelles couleurs – Crédits photo : Microsoft

On remarquera par exemple que le clavier Type Cover qui fait également office de protection pour l’écran dispose d’un trackpad plus large. Ce qui devrait drastiquement améliorer le confort d’utilisation. Les touches semblent également avoir été revues, ce qui n’est pas pour déplaire aux plus exigeants.

Quant à la souris Surface Mouse 2, on retrouve un design plat et non en arceau comme le précédent modèle. De plus la souris gagne de nouvelles couleurs. Le Surface Pen nouvelle génération est également de la partie avec notamment un nombre plus important de points de pression. Microsoft en annonce au total 4 096. Du coup, la précision du stylet ne sera qu’améliorée.

Combien ça coûte au fait ?

La marque qui dévoile son nouveau produit à la surprise générale a pensé à proposer le Surface Go à un prix assez intéressant :

  • Surface Go avec 64 Go de stockage et 4 Go de RAM : 449 euros
  • Surface Go avec 128 Go de stockage et 8 Go de RAM : 599 euros
  • Surface Mouse : 54,99 euros
  • Surface Pen : 99,99 euros
  • Clavier Type Cover : 99 euros (une version Premium en alcantara sera facturée 129,99 euros)

En ce qui concerne la disponibilité Microsoft a annoncé sa tablette low-cost en précommande de la version WiFi dès aujourd’hui sur plus d’une dizaine de marchés. Dont notamment les États-Unis, le Canada (bien évidemment), l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, l’Irlande, la France, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Luxembourg, la Hollande, la Suisse, le Danemark, la Finlande, la Norvège, la Suède, la Pologne, l’Italie, le Portugal et l’Espagne.

Le Japon, Singapour, la Corée du Sud, la Malaisie, la Thaïlande, Hong-Kong et la République populaire de Chine devraient voir débarquer le Surface Go dans les semaines à venir. Quant à la version 4G LTE, Microsoft annonce une disponibilité plus tard dans l’année.