PARTAGER

Le Galaxy S9 et son acolyte de plus grande taille, le S9+, n’ont même pas encore passé les 3 mois d’existence que leur successeurs, les Galaxy S10 et S10+, font déjà parler d’eux. Nous avons rarement eu l’occasion de retrouver en ligne des rumeurs sur le successeur d’un smartphone si peu de temps après sa sortie. Les prochains fleurons du géant sud-coréen, qui sont attendus pour l’année prochaine, voient déjà des indiscrétions émerger sur leur fiche technique. Un designer s’est même amusé à donner une idée de leur design final grâce à un concept 3D.

Une affaire de brevet avant tout

Tout allait bien jusqu’à ce lundi. Les Galaxy S9 et S9+ étaient le nec plus ultra de chez Samsung. Il n’aura suffit que d’un brevet pour mettre le feu aux poudres. En effet, suite à un nouveau dépôt de brevet du géant asiatique la toile s’enflamma. Ce brevet est en fait celui d’un smartphone à encoche.

Brevet déposé par Samsung et montrant un smartphone à encoche : serait-ce le prochain flagship de la marque sud-coréenne ? – Crédits photo : BGR

Les S9 et S9+ de Big Sam sont comme vous le savez deux des rares smartphones à ne pas disposer cette année d’une encoche en façade. La mode fut lancée l’an dernier par l’Essential Phone puis Apple et son iPhone X. En 2018 Asus, Huawei, Honor et Wiko furent les premiers fabricants de terminaux sous Android à succomber à la tendance de l’encoche. LG et OnePlus devraient leur emboiter le pas sous peu.

Du coup, ce n’était plus qu’une question de temps avant d’apprendre que le prochain smartphone de Samsung embarquerait une encoche.

Un concept du Galaxy S10 dans la foulée

Dans le même ordre d’idées, il n’aura pas fallu patienter bien longtemps avant de voir un concept du Galaxy S10 émerger. Ce fut le cas suite à la commande passée à Benjamin Geskin par le site américain Technobuffalo. Et que vous pouvez déguster plus bas :

On remarque dans ces rendus que le Galaxy S9+ (le smartphone borderless mais assez imposant) pose aux côtés d’un smartphone dépourvu presque quasiment de bordures, et arbore un beau notch floqué au-dessus du rebord supérieur de son écran. Celle-ci permet de regrouper les capteurs et par ricochet réduire la taille des autres bordures.

Et une fiche technique ou presque à la clé

Sauf surprise, les Galaxy S10 et S10+ s’ils portent ce nom devraient être animés par des processeurs puissants et prenant la suite des 9810 (en Europe) et Qualcomm 845 (aux Amériques). Le modèle maison de Samsung dispose même déjà d’un numéro de version, le 9820. Ce numéro stipulant que le prochain CPU lourd de Samsung jouirait de la même architecture que celui animant les S9 et S9+.

Le tout serait vraisemblablement toujours accompagné de 4 à 6 Go de mémoire de fonctionnement, 64 ou 128 Go de stockage interne de base. Stockage extensible bien évidemment.

Le concept du Galaxy S10, le montrant de dos avec un double capteur photo disposé à l’horizontale et de face présentant une encoche en façade – Crédits photo : Benjamin Geskin

Les rendus proposés par Benjamin Geskin outre la présence de la fameuse encoche, permet bien plus de remarquer les absences, notamment le capteur d’empreintes digitales. Ce qui laisse imaginer que Samsung a enfin trouvé un moyen de disposer son système de reconnaissance d’empreintes du doigt sous l’écran.

En outre, le terminal devrait conserver son port Jack 3.5mm, de même que le design incurvé tant aimé par les fans de Samsung. Par ailleurs, à l’arrière on retrouverait toujours le double module photo, cette fois-ci disposé à l’horizontale au niveau du coin supérieur gauche du terminal.

Les Galaxy S10 et S10+ devraient pour autant pas montrer le bout de leur nez avant le premier trimestre 2019. Les informations sus évoquées étant elles aussi à prendre avec les pincettes d’usage.