PARTAGER

LG s’est fait discret depuis la débâcle de son G6 l’an dernier. Smartphone novateur et performant mais dont la campagne marketing fut mal maîtrisée, le G6 du sud-coréen n’a pas eu le succès commercial escompté. La situation était telle que les finances de la branche mobile de LG affichaient rouge en fin d’année fiscale 2017. Au point de pousser le géant asiatique à revoir ses plans pour 2018. Repoussant notamment l’officialisation de son flagship annuel (le G7 ThinQ) d’accoutumée présenté lors du MWC de Barcelone. Un mois nous sépare du lancement du G7 ThinQ et nous en savons un sacré rayon sur ce terminal supposément dopé à l’intelligence artificielle.

Un design dans la continuité mais plus attractif

À défaut d’être la marque préférée des fans de smartphones, LG est un fabricant d’appareils électroniques qui ose. C’est d’ailleurs l’une des choses que l’on apprécie chez le sud-coréen. On se rapelle 2016, lorsque contre tout attente LG dévoila le G5, premier smartphone modulaire au monde, doté d’une coque amovible. Celle-ci pouvait en effet être retirée puis remplacée par des modules complémentaires dopant les performances du terminal et lui apportant de nouvelles fonctionnalités.

Le G5 fut très critiqué pour son look trop avant-gardiste. Cependant, ce dernier avait en fait l’esthétique qui nous est familière sur les smartphones actuels. Avec le G7 ThinQ, la marque ne prendrait apparemment pas de risques. LG poursuivrait sur la lancée initiée avec les G5 et G6.

Le design présumé du LG G7 ThinQ, prochain flagship de la marque sud-coréenne compatriote de Samsung – Crédits photo : Android Headlines

Soit un smartphone aux coins et bords arrondis et à la confluence assez discrète. Héritant d’une fabrication robuste à base de matériaux nobles, immense écran quasiment sans bordures pour ne citer que cela. Toutefois, un élément du design rappellera d’heureux ou malheureux souvenirs à certains. LG a lui aussi cédé à la mode de l’encoche. Celle-ci abrite les capteurs frontaux du terminal. Comme nous le faisions déjà remarquer dans un précédent billet, tout porte à croire qu’Apple a offert des congés sabbatiques aux designers de ses concurrents cette année.

Par ailleurs, le terminal fait fi de sa coque amovible et abandonne les modules complémentaires. Il adopte une tunique résolument haut de gamme. Au dos, on retrouve uniquement le double capteur photo disposé à la verticale. Au-dessous duquel trône le capteur d’empreintes digitales. Le G7 ThinQ semble être une réussite sur le plan du design.

5 coloris sont prévus pour habiller le smartphone : Aurora Noir, Gris Platine, Bleu Marocain, Bleu Marocain Mate et Rose Framboise.

LG G7 ThinQ : la fiche technique en prime

Le LG G7 ThinQ devrait être dévoilé au grand public d’ici la fin du mois d’avril et quelques informations ont déjà été distillées au sujet de sa supposée fiche technique.

Sans surprise, le terminal du renouveau chez LG devrait être animé par le tonitruant Snapdragon 845. Ce processeur mobile équipe la quasi-totalité des flagships cette année. Il serait par ailleurs assorti à 6 Go de mémoire de fonctionnement, 64 ou 128 de stockage de base. Le tout serti d’un écran MLCD+ de diagonale inconnue.

Peu de détails concernant l’appareil photo ont fuité. Il se murmure cependant que ses capteurs de 16 millions de pixels chacun ouvriraient à f/1,5. Le G7 ThinQ serait donc un as de la capture photo en faible luminosité.

On suit la mode de l’intelligence artificielle

Au même titre que les Huawei Mate 10, P20 Pro, P20 et P20 Lite, que l’Asus ZenFone 5z, le G7 ThinQ de LG devrait être pourvu de fonctionnalités enrichies grâce à l’intelligence artificielle.

L’intelligence artificielle, principal argument de vente du LG G7 ThinQ – Crédits photo : Pixabay

Celle-ci serait surtout associée à l’appareil photo afin d’adapter en fonction des lieux et scènes l’exposition de ses capteurs. De même, il servira à la mise en place de flous artificiels durant la capture d’auto-portraits.

Des fonctionnalités inédites

Une pléthore d’outils meubleront les applications du LG G7 ThinQ, pour un usage intuitif et agréable au quotidien. Notamment Google Assistant, qui dans ce smartphone flambant neuf hérite de 32 commandes vocales spécialement commandées auprès du géant californien.

Par ailleurs, le smartphone devrait proposer le mode auto-portrait et les Live Photos introduites par Apple sur les iPhone 6s et 6s Plus.

Prudence de rigueur

Malgré la pertinence des rumeurs évoquées supra, malgré la réputation de la source de ces bruits, il convient de les prendre en tant que telles, c’est-à-dire avec les pincettes d’usage.